Espionnage via Skype : Les techniques des pirates de la SEA pro-Assad

0

Le groupe de pirates de la Syrian Electronic Army qui soutiennent Assad ont eu recours à des techniques d’ingénierie sociale (SE) pour avoir accès à des informations classifiées de rebelles syriens. Skype a été largement utilisé.

Les rebelles syriens ont été victime d’ingénierie sociale conçue par les pirates pro-Assad du SEA qui s’étaient camouflés derrière des comptes de fausses femmes « chaudes » sur Skype. Il auraient, par le biais d’images sexy et sexuellement démonstratives, réussi à installer discrètement des chevaux de Troie permettant l’accès à distance sur les machines de nombreux rebelles syriens.

Les pirates proAssad de la Syrian Electronic Army aurait ainsi pu accéder à 7,7 Go de données par l’intermédiaire de 31 107 conversations Skype, 12 356 contacts Skype et au moins 250 000 messages.

L’an dernier, la page officielle du blog Skype avait été piraté par l’armée électronique syrienne. Lorsque le site a été défacé, les pirates affirmaient que Microsoft espionnait les utilisateurs de Skype et que la firme vendait les données aux gouvernements prêt à payer le prix fort pour cela. Qui croire ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.