Des hacktivistes russes sont accusés de censure par DDoS

0

La plateforme de blogs LiveJournal aurait été la cible d’attaques en déni de service. En Russie, cette plateforme est connue pour héberger de blogs critiques envers le pouvoir. A moins d’un an des élections présidentielles, s’agit-il d’une simple attaque ou d’une censure gouvernementale. Les experts s’interrogent.

Plusieurs attaques Ddos ont visé la plateforme de blogs LiveJournal. Tous les blogs hébergés ainsi étaient indisponibles pendant plusieurs jours. Depuis, les propriétaires du service n’hésitent pas à accuser le pouvoir de vouloir les censurer. Selon eux, le Kremlin aurait embauché (ou poussé à agir) des hackers afin d’organiser l’attaque DDoS.

Si rien ne permet d’attester de la véracité de cette version, il faut savoir que certains groupes « hacktivistes » sont relativement actifs en Russie. L’un d’entre eux appelé Nachi (dissous dans sa forme initiale selon certaines rumeurs) est connu pour être composé de « hackers nationalistes ». Par exemple, en 2009, Konstantin Goloskokov, un activiste du groupe de la jeunesse russe Nashi avait expliqué qu’il faisait bien partie de l’équipe qui avait attaqué les sites d’Estonie. Il avouait même avoir organisé un réseau de sympathisants à la cause russe…

En attendant une quelconque confirmation, l’éditeur de sécurité Kaspersky dévoile sur son blog les détails de cette attaque. Il estime qu’elle aurait été déclenchée suite à une série d’articles, postés par Alexei Navalny, accusant directement le pouvoir en place de corruption.

Pire, des blogueurs auraient noté voilà quelques semaines des appels aux DDoS afin de recruter des internautes capables de participer à l’opération moyennant une récompense de 14 000 roubles (environ 350 euros). Toujours est-il que s’il est toujours difficile de retracer la chaîne de commandement entre une attaque et sa « tête », certains notent une certaine similarité entre ces DDoS et des personnes mises à l’index par Moscou…

 

Source : Clubic

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.