Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Une enquête internationale de 2 ans a porté ses fruits : la plateforme Wall Street Market, classée en seconde position des sites du DarkNet a été démantelée et cinq personnes ont été arrêtées. Tout y était achetable, des faux papiers, aux drogues, en passant par tout un tas de contrefaçons.

A la suite de l’opération coordonnées par les autorités de divers pays, 3 administrateurs présumés de la plateforme, âgés de 22 à 31 ans, ont été interpellés fin avril en Allemagne, faisant également l’objet de poursuites aux États-Unis Deux vendeurs présumés de drogue, qui opéraient depuis la Californie sous les pseudos LadySkyWalker et Platinum45, ont également été arrêtés aux États-Unis dans le cadre de l’affaire Wall Street Market.

« Wall street Market »

L’enquête visait donc la plateforme du DarkNet baptisée « Wall street Market », ouverte depuis octobre 2016, où pouvaient être achetés toutes sortes de drogues (cocaïne, héroïne, cannabis, etc), des documents contrefaits, des données personnelles, de l’or et des bijoux, des équipements de faussaire, ou des malwares sophistiqués. Le site du Web sombre a vu sa croissance devenir exponentielle ces dernières années et comptait pas moins de 63 000 offres de ventes, près de 5 400 vendeurs enregistrés et plus de 1,15 millions de clients.

HMA Pro VPN

Les transactions se faisaient via divers crypto-monnaies : les monnaies virtuelles Bitcoin et Monero. Les responsables de la plateforme illicite sont accusé d’avoir perçu des commissions allant de 2 à 6 % sur chaque transaction réalisée sur le site, qu était accessible via Tor. Il était disponible en six langues (anglais, allemand, français, portugais et italien).

En terme de contenu, on peut presque dire que Wall Street Market était une copie d’Amazon mais en version contrebande ! En effet, « Wall Street Market fonctionnait comme un site de vente en ligne traditionnel (calqué sur eBay ou Amazon), mais son but était juste de permettre le trafic de produits de contrebande. Le tout, organisé soigneusement par catégorie et chaque produit était clairement présenté via une fiche complète et détaillée avec photo, nom et une note laissée par les précédents acheteurs…

D’après les autorités américaines, la popularité de Wall Strett Market avait considérablement bondi à la suite de la disparition de son principal concurrent en mars dernier, provoquant un arrivage massif de nouveaux vendeurs et clients. On notera que les administrateurs de ce fameux concurrent avaient organisé un « exit scam », une gigantesque arnaque consistant à transférer vers des comptes offshores près de 11 millions de dollars alors bloqués sur la plateforme (somme confiée par les acheteurs via le service « escrow » qui aurait du être transférer aux vendeurs une fois les livraisons validées). De ce monde souterrain échappant à toutes les règles, les arnaques de ce type sont très courantes !

L’enquête de 2 ans a été menée conjointement avec les autorités allemandes, américaines et néerlandaises ainsi que Europol (agence européenne de coopération entre les polices criminelles). Les enquêteurs américains soupçonnent les administrateurs de Wall Street Market d’avoir fait disparaître une précédente plateforme « German Plaza Market » en 2016 via une arnaque « exit scam » identique.

Au cours de perquisitions, des sommes d’argent liquide supérieures à 550 000 euros, ainsi que de fortes sommes en monnaie virtuelle, ont été saisies. Des voitures et du matériel informatique ont également été récupérés, ainsi qu’une arme. Aux États-Unis, ce démantèlement a permis la saisie d’avoirs criminels de plusieurs millions d’euros. Elle a aussi permis d’identifier un brésilien de 29 ans, soupçonné d’avoir travaillé comme « modérateur » sur la plate-forme sous le pseudo « Med3l1n ».

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , ,

Recherches en relation :

  • wall street market darknet

Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.