Cybercriminalité : Quand les pirates français attaquent la France !

4

Selon un rapport de l’éditeur américain ThreatMetrix, 87% des cyberattaques frappant la France (particuliers et entreprises confondus) proviennent de l’intérieur ! Voila de quoi changer les idées reçues, surtout si l’on prend en compte que la France est au troisième rang des pays les plus ciblés mondialement.

Comme quoi, ce nouveau rapport balaie pas mal d’idées reçues, et notamment le fait que les auteurs de piratage sur le territoire français se trouvent quasiment tous à l’extérieur, et dans des pays connus pour être des refuges pour cybercriminels actifs. Ce n’est absolument pas le cas, puisque il s’avère que 9 attaques sur 10 (soit 87% plus exactement) provient de l’intérieur du pays, et donc, de pirates informatiques “locaux”. Le rapport s’intitule ThreatMetrix® Cybercrime Report: Q1 2015.

Dans sa dernière étude (PDF), l’éditeur américain ThreatMetrix analyse en temps réel plus de 6 milliards de transactions réalisées entre octobre 2014 et mars 2015, dont un tiers depuis des terminaux mobiles. Le rapport porte sur le quatrième trimestre 2014 et le premier trimestre 2015. Le constat est sans appel : La France se situe en troisième position des pays les plus attaqués au monde, derrière le Canada et les États-Unis. Le Royaume-Uni et l’Allemagne complètent le top 5.

threatmetrix_geo

“Le cybercrime est un phénomène global, les hackers attaquent dans tous les pays, précise l’étude. Mais la majorité des attaques proviennent d’un petit nombre de pays qui se caractérisent par un volume important de transactions via l’Internet fixe et mobile”.

threatmetrix_top

Et il est inéluctable que ce qui inquiète le plus dans ce rapport est l’analyse des origines des cyberattaques : les pirates agissent de plus en plus localement, et attaquent le pays même où ils se trouvent. Pour la France, la règle s’applique à la perfection puisque le chiffre qui ressort de l’étude est que 87% des cyberattaques touchant le pays proviennent de l’intérieur.

La méthode la plus prisée des pirates reste l’usurpation d’identité ou “spoofing”. La fraude visant les appareils mobiles est en pleine explosion du à forte influence des smartphones et tablettes. Bref, il y a encore du travail et des mesures à prendre, notamment au sein des entreprises afin d’améliorer le niveau de sécurité des infrastructures internes et des SI.

L’organisme propose aussi une carte mondiale des cyberattaques en temps réel : la CyberCrime Threat Map.

4 Commentaires

  1. […] Selon un rapport de l’éditeur américain ThreatMetrix, 87% des cyberattaques frappant la France (particuliers et entreprises confondus) proviennent de l’intérieur ! Voila de quoi changer les idées reçues, surtout si l’on prend en compte que la France est au troisième rang des pays les plus ciblés mondialement.Comme quoi, ce nouveau rapport balaie pas mal d’idées reçues, et notamment le fait que les auteurs de piratage sur le territoire français se trouvent quasiment tous à l’extérieur, et dans des pays connus pour être des refuges pour cybercriminels actifs. Ce n’est absolument pas le cas, puisque il s’avère que 9 attaques sur 10 (soit 87% plus exactement) provient de l’intérieur du pays, et donc, de pirates informatiques « locaux ». Le rapport s’intitule ThreatMetrix® Cybercrime Report: Q1 2015.  […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.