Cyberattaque à Pantin : l’expansion des menaces envers les villes françaises

0

Après plusieurs villes ces derniers mois telles que Vincennes ou Alfortville, ce sont les services municipaux de la ville de Pantin qui tournent au ralenti. La cause ? Une cyberattaque qui aurait été menée précédemment à Bondy mi-novembre.

Tribune – Christophe Lambert, Directeur Technique Grands Comptes EMEA chez Cohesity, témoigne :

« La liste des villes françaises dont les infrastructures informatiques ont été compromises par ransomware s’allonge chaque semaine. Téléphonie, mails, services en ligne sont dans la majorité des cas mis à l’arrêt et s’en suivent des délais de plusieurs semaines ou plusieurs mois. Si les demandes de rançons ne sont pas nouvelles, les tactiques, elles, s’affinent. Les attaques de « breachstortion » sont en plein essor : non seulement elles menacent de révéler publiquement l’attaque mais également de vendre les données dérobées sur le darknet si une rançon n’est pas payée.

Les recommandations de l’ANSSI, aussi éclairées soient-elles, mettront du temps à être appliquées dans les collectivités publiques. Le manque de temps et de moyens justifie certainement la difficulté à effectuer la transformation qui s’impose. Pourtant le temps presse. Les administrations publiques se sont longtemps crues à l’abri de ces attaques qui touchaient principalement des entreprises privées.

Aucune organisation ne peut se croire à l’abri de ces attaques et de leurs effets dévastateurs. Le temps requis pour la reprise d’activité doit désormais être drastiquement réduit et les outils modernes permettent d’y parvenir. Les outils du passé ne confèrent pas les solutions adéquates pour les menaces du présent. Les villes et les autorités de l’État sont désormais considérées comme des cibles majeures en raison de la grande quantité de données personnelles qu’elles détiennent, et doivent donc agir rapidement. 2020 a été un avertissement, 2021 ne fera que confirmer la tendance. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.