Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

L’éditeur roumain de solution de sécurité Bitdefender a été victime d’un piratage de l’un de ses serveurs. Le cybercriminel aurait dérobé des données personnelles d’utilisateurs et tente de faire chanter la firme en exigeant de l’argent en échange de son silence.

Il se fait appeler DetoxRansome et aurait réussi à s’emparer de données d’identification confidentielles d’utilisateurs présente sur un serveur de la firme. Il est malheureux qu’un piratage puisse toucher une entreprise de sécurité mais ce n’est pas tout… attendez la meilleure !

Des données en clair non chiffrées

Et oui ! Le pirate a pu accéder aux donnée d’identification d’un échantillon représentant 1% de la clientèle PME. Afin de prouver ses dires, le pirate a fourni une liste de noms d’utilisateurs et de mots de passe pour plus de 250 comptes clients dont certains ont été confirmés comme étant actifs. Bitdefender confirme la brèche et ajoute que la base ne contenait que quelques comptes apprenant à des PME, mais que les comptes des grandes entreprises et ceux des particuliers n’ont pas été compromis.

La surprise réside surtout dans le fait que les mots de passe étaient tous en clair et non chiffrés/hashés. Très étonnant (voir décevant) de la part d’une telle firme de sécurité informatique. Espérons que cela va être amélioré prochainement.

Sur le Web underground, le pirate DetoxRansome a mis en vente les données pour 8 Bitcoins et précise que la vulnérabilité provient du service Amazon Elastic Web qui a souvent des problèmes avec le SSL. L’erreur est humaine, et c’est via une technique de sniffing que ce dernier a pu compromettre les données privées, comme l’explique Hack Film. Bref, aucune vulnérabilité zero-day n’est en cause.

« Au cours d’une montée de version de l’infrastructure, un seul serveur a été déployé avec un package logiciel plus à jour contenant une faille connue, ce qui a permis d’extraire des informations dessus mais pas de compromettre le système dans son ensemble », a précisé Catalin Cosoi, responsable de la sécurité chez Bitdefender.

ExpressVPN

Tous les mots de passe touchés ont été réinitialisés depuis et une enquête approfondissement est en cours.

Du chantage et une rançon à la clé

bitdefender_hacked

Comme le montre explicitement ce tweet, le pirate demande une rançon de 15 000 dollars en échange de la non divulgation des données.

« La question a été immédiatement résolu, et des mesures de sécurité supplémentaires ont été mis en place pour empêcher qu’elle ne se reproduise, » a déclaré le porte-parole de la société dans un communiqué. « Notre enquête a révélé qu’aucun autre serveur ou services ont été touchés. »

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , ,

Recherches en relation :

  • pirate informatique connu demande rançon par mail pour non divulgation video comprométante

Vos réactions
  1. adealis

    C’est une autre façon d’avoir d’euros. 🙂 Non, je plaisant, il faut bien sécuriser son serveur pour éviter le piratage et le chantage comme ceci.

Ils parlent du sujet :

  1. […] L’éditeur roumain de solution de sécurité Bitdefender a été victime d’un piratage de l’un de ses serveurs. Le cybercriminel aurait dérobé des données personnelles d’utilisateurs et tente de faire chanter la firme en exigeant de l’argent en échange de son silence.  […]

  2. […] L’éditeur roumain de solution de sécurité Bitdefender a été victime d’un piratage de l’un de ses serveurs. Le cybercriminel aurait dérobé des données personnelles d’utilisateurs et tente de faire chanter la firme en exigeant de l’argent en échange de son silence.Il se fait appeler DetoxRansome et aurait réussi à s’emparer de données d’identification confidentielles d’utilisateurs présente sur un serveur de la firme. Il est malheureux qu’un piratage puisse toucher une entreprise de sécurité mais ce n’est pas tout… attendez la meilleure !Des données en clair non chiffréesEt oui ! Le pirate a pu accéder aux donnée d’identification d’un échantillon représentant 1% de la clientèle PME. Afin de prouver ses dires, le pirate a fourni une liste de noms d’utilisateurs et de mots de passe pour plus de 250 comptes clients dont certains ont été confirmés comme étant actifs. Bitdefender confirme la brèche et ajoute que la base ne contenait que quelques comptes apprenant à des PME, mais que les comptes des grandes entreprises et ceux des particuliers n’ont pas été compromis.La surprise réside surtout dans le fait que les mots de passe étaient tous en clair et non chiffrés/hashés. Très étonnant (voir décevant) de la part d’une telle firme de sécurité informatique. Espérons que cela va être amélioré prochainement.  […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.