Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Des procureurs de Manhattan accusent trois ressortissants chinois d’avoir piraté jusqu’à sept cabinets d’avocats de New York et d’avoir gagné plus de 4 millions de dollars en vendant des renseignements confidentiels.

C’est une grave accusation de piratage et de recel à laquelle trois hommes chinois doivent faire face à Manhattan. Les procureurs les accusent d’avoir gagné plus de 4 millions de dollars en vendant des renseignements confidentiels obtenus via des piratages de firmes d’avocats spécialisés dans les fusions et les acquisitions d’entreprises. Au moins sept cabinets d’avocats internationaux de premier plan ayant des bureaux à New York auraient été impactés.

Les hommes sont auraient obtenu des informations privilégiées d’au moins deux entreprises en piratant leurs réseaux et leurs serveurs. Une fois les accès aux réseaux des cabinets d’avocats en main, ils ont ciblé les comptes de courrier électronique de partenaires des cabinets d’avocats ayant travaillé sur des opérations à haut profil.

Ensuite, ces informations cruciales ont été utilisées sur le marché pour acheter des actions dans cinq sociétés avant les annonces publiques, ce qui aurait permis aux cybercriminels de gagné plus de 4 millions de dollars. En outre, les accusés auraient tenté à maintes reprises d’accéder sans autorisation aux réseaux et aux serveurs de cinq autres entreprises spécialisées du même type. Entre mars et septembre 2015, ce sont plus de 100 000 tentatives d’intrusion qui ont été enregistrées !

Les trois hommes accusés de délit d’initié et de piratage sont Iat Hong, Bo Zheng et Chin Hung. Le bureau du procureur des États-Unis et le Bureau fédéral des enquêtes ont déclaré que Hong a été arrêté à Hong Kong le jour de Noël.

ExpressVPN

Le procureur américain de Manhattan, Preet Bharara, s’est exprimé sur l’affaire et mettant en garde les cabinets d’avocat du monde entier :

« Ce cas de cyberattaque visant à commettre une fraude aux valeurs mobilières devrait servir de signal d’alerte aux cabinets d’avocats du monde entier : Vous êtes ou serez les cibles de piratage informatique, car vous possédez des informations précieuse pour les criminels.« 

William Sweeney, le directeur adjoint du FBI, a quant à lui déclaré :

« Les accusés dans cette affaire auraient volé des informations privées grâce à un accès non autorisé aux ordinateurs des cabinets d’avocats et ont utilisé l’information pour leur propre profit. Le FBI travaille 24 heures sur 24 pour surveiller ce type de fraudeurs de valeurs mobilières et les cybercriminels spécialisés dans l’exploitation d’information volée. Ils peuvent potentiellement manipuler le marché au détriment des investisseurs légitimes et nuire aux sociétés.« 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. NEWSLETTER CYBERSECURITE SEMAINE 1 - Adacis

    […] Un cabinet d’avocat attaqué et 4 millions de dollars à la clef. […]

  2. […] 4 millions de dollars grâce au piratage de cabinets d’avocats américains ? […]