Soutien au cloud : la France et l’Europe dans la course

0

Le 2 novembre dernier, le gouvernement français a présenté son plan de soutien au développement du secteur français et européen du cloud d’un montant de 1,8 milliard d’euros échelonné sur quatre années, dont 667 millions d’euros de financement de l’Etat, 444 millions par l’Union Européenne et 680 millions par le secteur privé.

Tribune – Grâce à la mise en place d’une plateforme d’intelligence artificielle, la création d’espaces de données mutualisés ou encore le développement de l’edge computing, le secrétaire d’Etat à la transformation numérique a pour ambition de soutenir les acteurs français du secteur pour ainsi développer au mieux des technologies de rupture.

C’est dans ce contexte que Laurent Maréchal, Solution Architect EMEA chez McAfee Entreprise a souhaité s’exprimer :

« Le gouvernement français a présenté le 2 novembre un plan de soutien au développement du secteur du cloud français et européen d’un montant de 1,8 milliard d’euros sur quatre ans. L’ampleur que prennent les projets de cloud computing au fil des ans n’est pas surprenante, et nous avons anticipé cette évolution par des investissements sur des solutions de protection innovantes avec McAfee Entreprise. Nous souhaitons continuer à sensibiliser les entreprises sur les actes malveillants et les risques induits par l’adoption non maitrisée de solutions basées sur le Cloud. Selon une étude que nous avons rendue publique en novembre, les professionnels de l’informatique français redoutent davantage les attaques contre le cloud que leurs homologues allemands, anglais et américains. Le cloud représente d’ailleurs leur premier poste de dépenses en matière de sécurité informatique sur les 18 derniers mois, mais aussi dans leurs prévisions pour 2022. Allouer une enveloppe de 1,8 milliard d’euros doit permettre d’associer adoption des technologies Cloud et exigences en matière de cybersécurité »

Un budget qui arrive à point nommé puisque des suites de la pandémie, les cyber-risques les plus menaçants pour les entreprises françaises sont les ransomwares (43 %), le phishing (41 %) et les logiciels malveillants (38 %) et que les attaques contre le cloud sont plus craintes en France à 31 % qu’en Allemagne, aux Etats-Unis ou encore au Royaume-Uni*. Il est donc nécessaire de mettre en œuvre une sécurité adaptée au cloud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.