Le bitcoin et cryptos réussissent le stress test du coronavirus

1

Depuis l’avènement de la nouvelle technologie, on peut accéder à Internet de n’importe quel endroit à n’importe quel moment de la journée. Grâce à cela, les grands groupes ont dû virtualiser ses services et ses prestations. Afin de faciliter les transactions, le bitcoin joue un rôle très important. Ont-ils été affectés par la pandémie de coronavirus ? Nous allons le voir ensemble dans les lignes qui suivent.

Comprendre la notion de bitcoin et cryptos

Le bitcoin est un terme anglais qui est composé de deux mots bien distincts. C’est une forme de monnaie cryptographique qui a été lancée pour la première fois le 3 janvier 2009. Jusqu’à présent, le bitcoin reste un système expérimental qui consiste à transférer et à vérifier les propriétés. Pour ce faire, il utilise un réseau pair à pair sans recourir par une autorité centrale. Bien que ce soit encore un système très complexe pour certains, il fonctionne à l’aide de logiciel et protocole hautement sécurisé. En outre, il propose un mode de payement parfaitement automatisé.

Le cours actuel du bitcoin et cryptos

Dès l’arrivée de la pandémie de coronavirus, l’économie de certains pays a été fragilisée. De plus, la mise en quarantaine de la population n’a fait qu’aggraver les effets de la crise. Afin d’éviter d’énormes dégâts, la plupart des activités ont été numérisées. Cela se traduit par l’utilisation accrue du bitcoin et du crypto. Selon l’avis de certains économistes, les banques centrales ne peuvent empêcher la circulation du bitcoin. Au contraire, son utilisation fréquente aide à survivre malgré la crise sanitaire qui s’est abattue sur un grand nombre de pays.

Après de longues analyses sur ce sujet, le fameux Hedge fund Pantera annonce son verdict :

« Depuis l’apparition des premiers cas de coronavirus, on a pu constater que les flux du e-commerce ont augmenté. Entre autres, cela signifie que la quantité de bitcoin qui circule à travers les toiles a augmenté. Il est évident que le marché du bitcoin et du crypto a survécu au stress test économique actuel ».

Des études avancées sur le bitcoin et cryptos

Afin de déterminer avec exactitude l’évolution du cours du bitcoin et du crypto, quelques économistes ont réalisé des comparaisons. Selon eux, le bitcoin a connu une hausse d’environ 28 % jusqu’au mois de juin. L’Ether, quant à lui, a connu une hausse de 77 %. Depuis la reprise des activités vers le mois d’août, ce pourcentage subit une petite baisse d’environ 3 % de la normale. Selon l’un des hauts cadres d’Obolus (un bureau spécialisé dans la conservation des cryptomonnaies) :

« Le bitcoin a été créé afin d’assurer la pérennité de l’économie d’un pays lorsque l’utilisation de la monnaie en papier est limitée. Une fois que ces derniers sont à nouveau réutilisables, il est normal que le bitcoin subisse une petite inflation ».

Cerner la valeur du bitcoin sur le marché

Malgré les difficultés des producteurs en mois de mai 2020, le bitcoin a atteint les 10 000 dollars. Selon les analystes, son plus haut sommet est celui du 12 février 2020 où un bitcoin valait plus de 10 400 dollars. Durant la crise sanitaire, le bitcoin a connu quelques difficultés. Pour cause, les marchés internationaux ont été fragilisés. En se détachant petit à petit du marché traditionnel, le bitcoin reprend le dessus et séduit un grand nombre d’investisseurs.

L’utilisation fréquente du bitcoin

Depuis le début de l’année, la société Chainalysis ne cesse d’évaluer l’utilisation du bitcoin et cryptos. « Depuis le début de la crise, nombreux d’entre nous ignore la véritable conception des mots « bitcoin » et « crypto ». Cependant, nous avons constaté que plus de 5 millions d’utilisateurs consultent régulièrement le cours du bitcoin. D’après quelques analyses, on peut affirmer que seulement 340 000 traders s’investissent totalement dans l’univers du bitcoin. Ces derniers considèrent, sans doute, le bitcoin comme une valeur refuge » affirme l’un de ses hauts cadres.

Le résultat suite au stress test soumis au bitcoin et cryptos

En effet, le crypto a eu du mal à résister aux difficultés du marché international. Néanmoins, en considérant la situation actuelle, on peut en déduire que le bitcoin a résisté aux crises économiques.

 

Note : article publi-rédactionnel

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.