E-commerce – Se protéger de l’arnaque ultime via PayPal

5

Beaucoup de e-commerçants pensent que PayPal les protègent et rend impossible les arnaques par les clients malveillants. Voici un contre-exemple marquant, portant d’importants préjudices à certains marchands. Explications sur une technique d’escroquerie bien huilée.

Il y a pas mal de e-commerçants qui déchantent après avoir été victime d’arnaques en tout genre, orchestrées par des clients via le service de paiement en ligne populaire PayPal. En effet, le service protège avant tout les acheteurs, même si ces derniers sont en tord voir totalement malveillants. Un point commun à toutes les arnaques PayPal : le système de litige.

Une fois le colis reçu par le client, ce dernier pourra bloquer la transaction d’un simple clic en indiquant la raison. Elle peut être bonne (objet qui ne correspond pas, objet pas reçu, objet endommagé, etc) ou frauduleuse (le client invente alors une raison fausse et garde l’objet). Ensuite, tout va très vite !

Gestion du litige par le e-commerçant et arnaque

Une fois le litige ouvert, il ne reste qu’à attendre le renvoi du fameux colis par le client. Jusque là tout va bien, il n’y a que le port à régler. Sauf que le marchand va avoir une surprise de taille : il va recevoir un colis vide ! La chose parait osée, mais c’est malheureusement vrai… Le client malintentionné va sciemment conserver l’objet et renvoyer le colis vide tout en conservant le bon de livraison fourni par La Poste.

En effet, ce point est critique pour lui. Ce bon est la seule et unique preuve d’envoi qui va lui être demandée par Paypal afin de valider le litige. Vous commencez à comprendre le mécanisme de l’escroquerie qui lèse tant de marchands en ligne ? A la réception, ces derniers ne pourront qu’écrire un mail à PayPal en indiquant la supercherie mais l’organisme de paiement va tout simplement demander au client le scan d’une preuve d’envoi et rien d’autre.

Impossible pour le marchant de contester ! Le client sera remboursé de suite lors de la réception du bon d’envoi par PayPal. Et le commerçant perd définitivement son produit.

Comment est-ce possible et les solutions de protection à adopter

A cause des règles intransigeantes de PayPal qui protègent à outrance les acheteurs, de multiples arnaques basées sur des litiges font parler d’eux sur la Toile. Il n’y a qu’à se rendre sur un forum e-commerce pour s’en rendre compte, par exemple sur celui de PrestaShop ou alors dans la section e-commerce de WebRankInfo.

Pour l’arnaque présentée en détail dans cet article, il faudrait que le e-commerçant pèsent le colis et garde un justificatif délivré par La Poste ou le transporteur. Grâce à cette preuve supplémentaire, il pourra contesté le colis vide et porter plainte efficacement. C’est très handicapant mais ça reste la seule protection envisageable. Il faudra ensuite batailler avec PayPal…

En règle générale, il faut aussi savoir que PayPal n’assure aucun produit virtuel. Si le paiement est annulé après une commande, le marchand sera donc aussi lésé à coup sûr. De même, pensez à vérifier les adresses IP au cas où certaines seraient basée à l’étranger, cela peut vous mettre la puce à l’oreille. 

Points importants à ne pas oublier dans le e-commerce :

  • Lorsque vous recevez un paiement d’une carte bancaire, même si celle-ci n’est déclarée volée qu’un mois plus tard, le montant vous sera débité par votre banque le jour ou la banque du titulaire le demande.
  • Une autre pratique consiste à contester le paiement alors que la carte est passée. Le commerçant se verra alors débité. Mieux vaut avoir livré en recommandé pour justifier de la livraison pour pouvoir porter plaine.

5 Commentaires

  1. […] Beaucoup de e-commerçants pensent que PayPal les protègent et rend impossible les arnaques par les clients malveillants. Voici un contre-exemple marquant, portant d’importants préjudices à certains marchands. Explications sur une technique d’escroquerie bien huilée.Il y a pas mal de e-commerçants qui déchantent après avoir été victime d’arnaques en tout genre, orchestrées par des clients via le service de paiement en ligne populaire PayPal. En effet, le service protège avant tout les acheteurs, même si ces derniers sont en tord voir totalement malveillants. Un point commun à toutes les arnaques PayPal : le système de litige.Une fois le colis reçu par le client, ce dernier pourra bloquer la transaction d’un simple clic en indiquant la raison. Elle peut être bonne (objet qui ne correspond pas, objet pas reçu, objet endommagé, etc) ou frauduleuse (le client invente alors une raison fausse et garde l’objet). Ensuite, tout va très vite !Gestion du litige par le e-commerçant et arnaqueUne fois le litige ouvert, il ne reste qu’à attendre le renvoi du fameux colis par le client. Jusque là tout va bien, il n’y a que le port à régler. Sauf que le marchand va avoir une surprise de taille : il va recevoir un colis vide ! La chose parait osée, mais c’est malheureusement vrai… Le client malintentionné va sciemment conserver l’objet et renvoyer le colis vide tout en conservant le bon de livraison fourni par La Poste.  […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.