64% des Français se pensent “prudents” lorsqu’ils naviguent sur internet, et pourtant…

0
191

Et pourtant, bien que “prudents”, 3 Français sur 10 partagent du contenu personnel ou possèdent des comptes publics, visibles par tous selon la dernière enquête Kaspersky menée par Kantar à l’occasion du Cybermois. Les jeunes (18-34 ans) partagent plus de contenu personnel qui pourrait malheureusement permettre de les identifier (ex: tag, localisation …)

Cette étude nationale réalisée par Kantar pour Kaspersky dans le cadre du Cybermois a révélé des chiffres intéressants sur les habitudes des Français sur le web. Le fil conducteur de l’étude fait écho à la thématique 2023 du Cybermois, l’ingénierie sociale. Cette technique est utilisée pour manipuler ou tromper les individus afin d’obtenir des informations confidentielles, un accès à des systèmes informatiques ou d’autres types de renseignements sensibles. 

Les actifs dynamiques se considèrent plus prudents : 71% des 35-49 ans et 70% au sein des CSP+.

La prudence exprimée par les résultats de l’étude se traduit concrètement par la vérification de la légitimité du contenu reçu principalement lorsqu’il s’agit d’informations sensibles (données personnelles, données d’authentification, transaction financière, …) ainsi que la consommation de sites internet inconnus en faisant des recherches avant de poursuivre la navigation ou encore le changement régulier de leurs mots de passe.

Cette prudence contraste avec le fait qu’un tiers (34%) des Français ait déjà regretté d’avoir partagé des informations en ligne (coordonnées bancaires, adresse email, âge, adresse, localisation, photos, publications ..). Les jeunes sont plus nombreux à avoir des regrets, presque la moitié d’entre eux ont déjà regretté avoir partagé du contenu en ligne alors qu’à l’inverse, 75% des 65 ans et plus n’ont jamais eu ce regret.

Pour la grande majorité, le principal partage de données regretté est à l’occasion de jeux-concours lorsqu’il faut remplir des questionnaires pour tenter de gagner des cadeaux ou pour recevoir des bons de réduction.

Pour Bertrand Trastour, Directeur Général de Kaspersky France : “La sensibilisation à la sécurité en ligne et aux pratiques responsables en matière de partage de données personnelles sont essentielles pour protéger la vie privée, éduquer les générations futures et maintenir la confiance dans l’écosystème numérique. Cette sensibilisation favorise une utilisation éclairée, responsable et sécurisée du numérique, contribuant ainsi à la création d’une société numérique plus saine et plus éthique.”