Les arnaques de l’amour en ligne : signaux d’alarme et conseils

0
216

Les sites de rencontre ont favorisé le phénomène grandissant de l’escroquerie à l’amour en ligne. Un récente étude indique que 25 % des Français ont subi une escroquerie sentimentale en ligne, 55 % d’entre eux évaluent leurs pertes financières à 139 euros en moyenne. En 2020, un rapport de la Federal Trade Commission (FTC) avançait que plus de 304 millions de dollars avaient été escroqués dans le monde.

Tribune – La tendance est à la hausse du fait de la technologie, il est de plus en plus facile d’accéder aux retouches de photos, vidéosvoire de créer des deepfakes (technologies de trucage permettant de superposer la voix d’une personne sur une vidéo créée de toutes pièces par une intelligence artificielle). 

Les escrocs sont passés maîtres dans l’art du déguisement, ils excellent à prouver leur (fausse) bonne foi et leur authenticité. Comme l’a démontré l’escroc de Tinder, n’importe qui, à n’importe quel âge, peut être manipulé dans le cadre d’une escroquerie à la romance.

Parmi les escroqueries les plus courantes :  prétendre être en situation de crise financière ou familiale et chercher l’apitoiement ; Vivre en dehors du pays et avoir besoin d’argent pour voyager et que la rencontre ait lieu ; Avoir besoin d’être dépanné et surtout avoir continuellement une excuse qui empêche la rencontre en personne voire l’appel téléphonique. 

Il existe des tactiques plus sophistiquées qui doivent alerter comme demander à déplacer la communication du site/application de rencontre vers une autre plateforme : cela peut être le signe que la personne essaie d’éviter d’être détectée, d’être signalée ou qu’elle veut partager un lien malveillant sur lequel cliquer.

Quelques conseils de sécurité simples pour éviter de sérieux déboires

Ne jamais donner d’argent ou de données privées, personnelles, telles que les dates de naissance, des numéros de compte bancaire… 

Faire confiance à son instinct : « trop beau et surtout trop rapide pour être vrai ? », les escrocs prétendent souvent être tombés amoureux très rapidement, sans avoir rencontré le/la “partenaire” en personne. 

Ne pas envoyer de photos ou de vidéos intimes. Elles pourraient être utilisées pour du chantage.

Ne pas communiquer d’adresse et les noms de lieux fréquentés régulièrement.

Effectuer quelques recherches sur d’autres réseaux, s’inscrire à un service de protection de l’identité et des données pour mieux se protéger. 

Utiliser un site ou une application de rencontre qui offre des fonctions de sécurité, telles que la possibilité de vérifier l’identité des autres.

Utiliser des outils de sécurité sur vos appareils personnels qui protègent, entre autres, les données et l’identité.