L’importance d’une visibilité réseau complète dans le secteur financier

0
31

En bourse ou en finance générale, la moindre milliseconde de ralentissement ou de temps d’arrêt peut conduire à des pertes financières significatives. Ainsi, au cours des 5 à 10 dernières années, des études d’IPC ont montré qu’une heure de temps d’arrêt peut entraîner une perte d’environ 9 millions de dollars soit 8,3 millions d’euros. Au-delà de l’impact financier, cela peut également affecter la productivité des employés, l’expérience des utilisateurs, la satisfaction des clients, jusqu’à la réputation globale de l’entreprise.

Tribune – Dans un secteur où le temps de transaction est essentiel pour l’activité, Daniel Crowe, Vice-Président France & Europe du Sud chez NETSCOUT explique que les pannes et les amendes réglementaires liées aux problèmes de performance peuvent entraîner d’importantes pertes pour les institutions financières.

« Bien que la transformation numérique ait rendu les transactions plus efficaces et automatisées, elle a aussi complexifié le paysage avec de nouvelles technologies dans les environnements informatiques des bourses. C’est pourquoi la maintenance préventive et les mises à jour de routine sont essentielles pour que les entreprises soient opérationnelles. Cependant, malgré les préparatifs, les interruptions planifiées peuvent subir des imprévus et entraîner des retards de performance importants ou, dans le pire des cas, des interruptions de service prolongées. Les équipes informatiques qui s’efforcent de corriger les problèmes de performance sont également susceptibles de devoir jongler avec des lignes d’assistance clientèle inondées et des appels téléphoniques concernant les tickets du service d’assistance.

Lorsque des problèmes surviennent à la suite d’une maintenance programmée, cela peut s’expliquer, notamment par l’implication de sous-traitants ou de tiers, les problèmes de connectivité des pares-feux et de système DNS, la pénurie de personnel informatique ainsi que l’infrastructure complexe et les processus d’entreprise mal définis.

Quelle qu’en soit la raison, il est essentiel d’améliorer la visibilité en augmentant l’instrumentation pour résoudre les problèmes de performance de front afin de réduire le risque de perturbation lorsque les principaux réseaux et services boursiers doivent être mis à jour et entretenus.

Les dirigeants des bourses doivent donner la priorité à la fiabilité des performances des réseaux et des applications pour répondre aux attentes des entreprises. Les données de recherche sur les transactions financières, doivent être communiquées en temps réel afin de fournir les informations les plus précises et les plus ininterrompues pendant les heures d’ouverture du marché. Les institutions financières sont également confrontées à certains défis. Parmi eux figurent l’accès ininterrompu aux données financières, la diffusion en temps utile des informations par la technologie de multidiffusion afin de refléter avec précision le comportement du marché pour les clients. A cela s’ajoute la capacité à supporter des périodes de forte affluence, le respect des accords de niveau de service (SLA) afin d’honorer les engagements pris envers les clients et enfin la qualité de l’expérience utilisateur pour les applications commerciales et critiques.

Les institutions financières ont ainsi besoin d’une visibilité complète au niveau des paquets – autrement dit des groupes de données – afin de soutenir leurs défis commerciaux tels que l’assurance de la performance des flux de données de marché multicast. En effet, les équipes informatiques peuvent tester leurs infrastructures pour mesurer la qualité de l’expérience utilisateur et anticiper tout problème de performance. Les fonctions d’alerte précoce et de reporting permettent aux équipes informatiques de trier rapidement les problèmes de service et de réduire le temps moyen de réparation (MTTR) des dégradations, en s’appuyant sur les données des paquets pour identifier la raison des ralentissements. En outre, grâce au suivi continu et à l’analyse des tendances en temps réel, les entreprises peuvent constituer un référentiel d’informations qui les aidera à planifier la capacité et à procéder à des ajustements stratégiques de la bande passante afin d’éviter les obstacles potentiels et de mieux les soutenir dans leurs initiatives futures.

En somme, en utilisant une solution rationalisée et indépendante des fournisseurs, les organisations peuvent réduire les perturbations afin d’identifier la véritable cause des problèmes de performance et accélérer la résolution des incidents. S’équiper d’outils alimentés par une inspection évolutive et en profondeur des paquets fournit aux professionnels de l’IT les informations nécessaires pour naviguer dans les complexités numériques de l’industrie financière. »

Tribune par Daniel Crowe, Vice-Président France & Europe du Sud chez NETSCOUT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.