SMS Perseus : une application Android pour des messages indéchiffrables, même par la NSA

4

Développé par deux Français, SMS Perseus est un programme gratuit qui ambitionne de permettre l’envoi de messages texte sécurisés, dont l’interception et le déchiffrement pourraient bien mettre en échec les services spécialisés.

Depuis les révélations sur Prism et les capacités de la NSA à accéder aux informations stockées dans les smartphones iOS, Android ou BlackBerry, la protection de la vie privée semble impossible. Ce n’est pas le cas si vous utilisez SMS Perseus qui permet d’envoyer de petits messages texte de type SMS en toute discrétion. En théorie, aucun opérateur télécoms ne peut les lire et les autorités ne peuvent que piéger le téléphone pour pouvoir les consulter.

sms-perseus
Disponible pour l’instant en version Alpha sur le Play Store de Google, cette application gratuite a été conçue par deux Français, Éric Filiol et Dorian Larget. Le premier, qui est directeur du Laboratoire de virologie et de cryptologie opérationnelles de l’école d’ingénieurs ESIEA, a développé la base mathématique et la bibliothèque associée tandis que le second, étudiant en 5e année et chercheur au laboratoire de virologie et cryptologie opérationnelle, s’est chargé de l’application sous Android.

SMS Perseus repose sur trois principes essentiels visant à garantir l’anonymat des échanges. Premièrement, il s’agit d’une communication « point à point », c’est-à-dire que les deux correspondants doivent avoir installé ce programme sur le smartphone. « Elle ne nécessite pas de passer par un serveur tiers sur lequel une personne pourrait mettre des backdoor (type attaque par le milieu par exemple). Les messages passent par le réseau mobile et les clés sont différentes pour chaque conversation », précise Éric Filiol.

Deuxième technique majeure : pour chaque SMS, une partie de la clé et l’algorithme change. « Avec un algorithme qui change en permanence, il est impossible de le modéliser facilement mathématiquement, car cela donnerait des équations beaucoup trop complexes, mais en même temps impossibles à traiter, car les personnes qui voudraient les analyser ne disposeraient pas assez d’informations (un SMS est un fichier trop court) », précise Éric Filiol. Deux SMS identiques bénéficient donc d’une protection polymorphe, c’est-à-dire qui change en permanence. « Pour schématiser, c’est un peu comme si lors de la première communication un SMS ressemblait à un fichier Word et le suivant à une image », ajoute Dorian Larget.

 
Source : Clubic

4 Commentaires

  1. A éviter je pense…

    “PERSEUS enables to provide at the same time users’ needs for privacy and confidentiality while preserving the ability of security agencies (police, defense, national security…) to eavesdrop communications of really bad actors (terrorists, child pornographs…). ”

    > http://sebsauvage.net/links/?zrQILw

    Perseus a été conçu pour permettre l’écoute par les organismes d’état…

  2. Sur le papier l’application parait mieux que TextSecure. Par contre une partie du code semble être caché, donc comment avoir entièrement confiance à une telle application…

Répondre à sioban Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.