Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Le navigateur Opera propose désormais dans sa version développeurs un VPN intégré, gratuit et illimité, pour sécuriser les connexions ou contourner des blocages géographiques. Seule question, comment est-il financé et est-il fiable ?

Opera tenterait-il d’innover à tout prix pour gagner quelques parts de marché le plus rapidement possible avant son acquisition par un consortium chinois ? C’est du moins à quoi fait penser la récente annonce sur le blog d’Opera Software : après l’intégration toute récente d’un bloqueur de publicité qui a fait parlé de lui, voila que Opera souhaite proposer un VPN intégré à son navigateur Web afin de dissimuler l’identité des utilisateurs et sécuriser les connexions.

Mais comment un tel service peut être gratuit, illimité et ouvert à tous sans contrepartie ? Vraisemblablement, la fiabilité risque d’ne prendre un coup !

PIA VPN

opera-developer-smallLa fonctionnalité VPN n’est pour l’instant implémentée uniquement dans la version développeurs d’Opera, mais devrait vraisemblablement être présente dans la prochaine version grand public stable. Quel est le fournisseur de cette solution VPN sur lequel Opera se garde bien de communiquer sur son blog ? Ce n’est qu’en creusant que l’on trouve la réponse, et que l’on tombe sur la société SurfEasy, basée à Toronto au Canada. Vous remarquerez qu’elle est notoirement inconnue en Europe, mais pourtant, elle s’avère être une filiale d’Opera, acquise par la société il y a un an, en mars 2015.

opera-vpn-settings

Opera n’hésite pas à annoncer l’exploit en grandes pompes sur son blog :

« Nous sommes le premier grand navigateur à intégrer un VPN illimité et gratuit. Désormais, vous n’avez plus besoin de télécharger des extensions de VPN ou de payer des abonnements à des VPN pour accéder à des sites web bloqués ou pour protéger votre navigation sur des accès Wi-Fi publics. Il nous est apparu évident que ce dont les gens ont besoin ne sont pas les mêmes fonctionnalités que ce qui était pertinent il y dix ans. », déclare l’entreprise via Krystian Kolondra, le vice-président à l’ingénierie d’Opera.

Il faut savoir que SurfEasy vend ses abonnements VPN entre 6,49 et 11,99 dollars par mois via son site officiel. La mise à disposition du VPN est-il donc un investissement ou une vente à perte ? Difficile de juger, peut être que des quotas strictes seront mis en place par la suite pour monétiser le service. Il y a actuellement le choix entre 3 localisation d’adresse IP sur le VPN d’Opera : États-Unis, Canada ou Allemagne. Notons que le débit testé n’est actuellement pas satisfaisant du tout, sachant que le VPN agit plus comme un proxy HTTP qu’un vrai VPN.

vpn-enabled-popup

Quoi qu’il en soit, il faudra accepter les conditions d’utilisation de SurfEasy, et sa politique de vie privée pour activer le VPN gratuit et illimité. A priori d’après les textes, SurfEasy ne conserverait aucun logs de connexion ni de navigation mais précise néanmoins que le service peut fournir des données personnelles d’utilisation si les autorités judiciaires l’exigent… C’est donc assez flou !

A chacun de choisir s’il est bon ou non de confier ses données à un fournisseur VPN financé par la Chine ou non. Question de confiance et de vision des choses ! Pour ceux qui souhaitent une vraie garantie de sécurité et d’anonymat, il ne vous reste qu’à visiter notre comparatif VPN.

 

Source : Numerama

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, note : 4,25 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , ,

Recherches en relation :

  • vpn opera fiable
  • le vpn d opéra est il fiable
  • le vpn dopéra est il fiable
  • le vpn opera est il sur et fiable ?
  • opera est il fiable

Vos réactions
  1. nodjigoto mbaideti norbert

    connexion gratuit

Ils parlent du sujet :

  1. […] proposée au sein de la preview développeur, ce VPN gratuit est désormais disponible pour tous les utilisateurs ayant mis à jour leur […]

  2. […] qu’Opera a été acquis par un consortium chinois, l’aspect VPN semble compter, puisque déjà intégré précédemment à son navigateur bureau courant 2015. Cette fois-ci, il s’agit du même service mais séparé en une application Android dédiée. […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.