Facebook améliore sa sécurité

0

Le spam et autres usurpations d’identité sont des activités de plus en plus courantes sur Facebook, qui cherche un moyen d’enrayer le phénomène. Pour cela, de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées pour renforcer la sécurité, comme des approbations de connexion.

Une double vérification

Le système d’approbation de connexion de Facebook ajoute une étape dans l’authentification d’un utilisateur, en demandant un code à entrer en plus de l’identifiant et du mot de passe de l’utilisateur. Pour obtenir ce code, les utilisateurs devront entrer leur numéro de téléphone portable, sur lequel ils recevront ledit code par SMS. Cette option, facultative, est à activer dans les paramètres de sécurité du site. Cela devrait notamment permettre d’éviter à certaines applications de forcer les utilisateurs à « aimer » une page en particulier, ou à effectuer certaines actions à leur insu.

Facebook, qui se trouve régulièrement au centre de nombreuses polémiques, cherche ainsi à regagner la confiance de ses utilisateurs. Ce nouveau système de vérification présente toutefois l’inconvénient d’obliger l’utilisateur à renseigner son numéro de téléphone, c’est-à-dire à fournir à Facebook une donnée supplémentaire sur sa vie privée.

Par contre, on peut se poser des questions embarrassantes et être très sceptique face à cette nouvelle. En effet, Facebook, ce véritable « monstre social », ne cherche t-il pas tout simplement à récolter encore plus d’informations personnelles ? Jusqu’à maintenant, on pouvait se contenter d’un minimum d’informations à fournir (sur lesquelles il est tout à fait possible de mentir pour protéger son identité) mais avec ce nouveau système, il faudra impérativement un numéro de portable valide…

Une intrusion dans la vie privée en plus ? Plus que probable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.