Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Otr.to propose pas moins de trois services de communication d’un haut niveau de sécurité dans le but d’atteindre un maximum de confidentialité lors d’échanges en ligne. Voici une présentation des services, à l’heure où certains souhaitent protéger leurs échanges sur Internet.

Vous devez communiquer avec un proche ou un contact professionnel qui se trouve en Chine ? Ou dans un autre endroit dit « sensible », la où les communications sont écoutées et enregistrées massivement ? Vous allez surement être contraints d’utiliser un système de messagerie chiffrée de bout en bout en plus d’un VPN. Ce procédé est très sûr mais difficile à gérer au quotidien.

sigF

C’est là que des services comme Otr.to entrent en jeu pour simplifier les choses, en rassemblant tout au même endroit, et de façon libre en ligne. Aucun besoin de télécharger et d’installer un logiciel (client lourd), et même pas besoin de s’inscrire sur le site, ce qui garanti un service sans traces. Il ne suffit que d’y accéder via un VPN pour parfaire l’anonymat.

HMA Pro VPN

« Otr.to » fournit par ailleurs le code en open-source (voir sur GitHub) utilisant la technologie peer-to-peer, basé sur une messagerie qui offre une communication sécurisée au sein même du navigateur, en faisant usage de OTR pour « Off-the-Record », un protocole cryptographique permettant de chiffrer les applications de messagerie instantanée.

Otr.to a été lancé récemment, il y a quelques mois, et compte déjà trois services différents, qui se complètent assez bien :

  • Un tchat Peer-to-Peer sécurisé   
  • Un système de messages qui s’autodétruisent
  • Un hébergement de fichiers entièrement chiffré

A noter que les fichiers sont chiffrés fortement avec l’algorithme AES 256 bits, qui est réputé sûr. De plus, la clé secrète fournie via un système JavaScript ne sera jamais transmise au serveur qui stockera les données sensibles.

Le processus est des plus simples pour héberger un fichier sur le service :

  • Ouvrez un navigateur Web à partir de n’importe quelle plate-forme
  • Visitez le site sécurisé https://otr.to et allez sur l’onglet de partage de fichiers sécurisé
  • Uploadez un fichier et obtenez directement le lien direct vers ce dernier
  • Partagez ce lien avec votre correspondant en lui transmettant la clé de déchiffrement
  • Lorsque votre contact va télécharger le fichier, il sera automatiquement autodétruit.

Otr.to est absolument gratuit et anonyme, ce qui signifie qu’il ne révèle pas l’identité de quiconque au public. Aussi, Otr.to ne stocke pas les clés de chiffrement sur son serveur, et toutes les données sont entièrement chiffrées.

A tester !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , ,


Vos réactions
  1. Webmaster Noumea

    Quel différence avec le service de Bitorent, et par qui est édité le service

Ils parlent du sujet :

  1. […] site a été validé par le site UnderNews avec son article sur l’anonymat et la cryptographie […]

  2. Protection des données | Pearltrees

    […] Mesures de sécurité côté utilisateursTraiter avec prudence toutes les demandes d’informations sensibles reçues par mail.Connaître le protocole pour alerter les équipes IT sur les comportements et liens suspects. Sites web infectés Mots de passe Terminaux perdus ou volés Un terminal perdu n’est pas simplement un hardware laissé sur le siège du taxi. Otr.to : 3 services de haute sécurité pour des échanges confidentiels. […]

  3. […] UnderNews | Anonymat, Réseau & Sécurité  […]

  4. […] Otr.to propose pas moins de trois services de communication d’un haut niveau de sécurité dans le but d’atteindre un maximum de confidentialité lors d’échanges en ligne. Voici une présentation des services, à l’heure où certains souhaitent protéger leurs échanges sur Internet.  […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.