Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Vous avez déjà été confronté aux magnifiques clés de sécurité qui protègent nos réseaux Wifi ? Magnifiques de complexité, aussi obscures qu’abscons, et impossible à retenir ?

Alors vous devriez surement vous intéresser au WPS. Car si l’acronyme fait peur et empêche surement que les plus néophytes s’en préoccupent, la technologie qui se cache derrière pourrait bien vous rendre de précieux services.

C’est quoi le WPS ?

Le WPS, c’est le Wifi Protected Setup, pour faire simple, le paramétrage simplifié du Wifi, et en effet, ce standard introduit sur nos routeurs en 2007 simplifie grandement la connexion au réseau sans fil.

Le WPS est une fonctionnalité qui, au contraire de beaucoup d’autres présentes sur les routeurs modernes, repose sur un bouton physique, dénommé, fort à propos WPS. Ce bouton va servir à autoriser, la connexion d’un périphérique au réseau local, le tout, sans entrer de clé de sécurité. Cette fonctionnalité, ce standard, maintenant, a été imaginé et implanté afin, d’une part de simplifier le processus fastidieux de connexion, mais aussi afin de permettre aux personnes les moins au fait du fonctionnement des réseaux, de disposer, simplement, d’une connexion fortement sécurisée.

En d’autres termes, si vous en avez marre de devoir entrer ces horribles clés, ou si vous ne savez pas comment bénéficier simplement d’une connexion correctement sécurisée, le WPS peut, et doit, vous intéresser.

Pratiquement comment ça se passe ?

Sous Windows, par exemple, vous allez faire exactement comme d’habitude, vous allez accéder à la liste des réseaux disponibles, plus cliquer sur « Se connecter ». L’ordinateur va alors vous demander la clé de sécurité. Il ne faudra pas en indiquer ! Une mention va alors apparaître, vous indiquant, qu’il est également possible d’utiliser le WPS.

C’est à ce moment-là (quand la mention relative au WPS sera apparu), qu’il faudra appuyer sur le bouton WPS de votre routeur. Dans les cas les plus simples, vous serez alors directement connecté à votre réseau.

PIN, Bouton et NFC

Il y a plusieurs méthodes pour rejoindre le réseau, car si vous n’aurez pas à entrer de clé de sécurité, cela ne veut pas dire pour autant, qu’il n’y a pas du tout de sécurité.

Nous venons de le voir, le plus simple et la méthode qui consiste à ce que l’utilisateur appuie,
physiquement, sur le bouton dédié du routeur. Cette interaction humaine, démontre au système votre réelle volonté de faire rejoindre ce périphérique au réseau. Et démontre également votre présence à proximité des appareils.

PIA VPN

Une autre méthode est celle du code PIN, ce code, généralement à 4 chiffres est définit dans l’interface du routeur. Une fois cela fait, il suffira de le taper lorsque vous voudrez connecter un appareil à votre réseau local. On remplace en quelque sorte la longue clé de sécurité, par un petit code PIN. La méthode d’authentification par code PIN est considérée comme étant la moins sûre. En effet, des logiciels spécialisés, permettent de tester plusieurs code PIN par minute, afin de déterminer le bon. Avec uniquement 11 000 possibilités, le code peut être trouvé en quelques heures, surtout sachant qu’il est peu probable que le bon code soit le dernier qui sera testé…

Cependant, son utilisation n’est pas pour autant forcément à proscrire, tout va finalement dépendre du niveau de sécurité dont vous avez besoin, et de la probabilité des risques d’attaque. Vous êtes par exemple, bien plus exposé, si vous habitez dans un immeuble avec beaucoup de voisins captant votre Wifi, que si vous habitez une maison isolée en campagne…

La dernière méthode, qui est aussi, la plus ressente, consiste à se servir de la technologie NFC, pour valider cette étape de sécurité. Cette manière de faire est particulièrement adaptée pour faire connecter un smartphone.

Il suffira donc, pour valider la connexion, d’approcher le téléphone de la partie NFC du routeur, et le lien sera effectif.

Les limites

Nous l’avons vu, le WPS est un merveilleux moyen de simplifier la connexion de différents appareils à votre réseau local. Et c’est encore une manière plus pratique, de pouvoir faire profiter vos invités de votre réseau Wifi. Cependant, cette technologie, et surtout certaines de ses méthodes de connexion présentent des limites.

C’est pourquoi, à notre sens, le WPS, ne peut constituer la seule méthode de connexion. Explications.

La méthode du bouton dédié sur le routeur, est particulièrement sécurisée, dans le sens où, à ce jour, elle n’a pas encore été piratée par une personne située à l’extérieur des locaux où se trouve le routeur. Cependant, il peut être un peu pénible de devoir accéder au routeur, afin de d’appuyer sur le fameux bouton. Si le routeur est situé dans une autre pièce, s’il est difficile d’accès, cela ne sera pas du tout adapté pour permettre la connexion des personnes de passage. Le WPS par bouton est donc pratique pour connecter vos périphériques personnels, mais pas toujours pour juste autoriser l’accès à un smartphone d’un ami par exemple.

La méthode du code PIN, quant à elle, est parfaite dans le sens où elle ne nécessite pas d’intervention physique avec le routeur. Mais c’est, comme nous l’avons vu, là aussi sa faiblesse, puisque piratable assez facilement. Il pourrait donc être tentant de se dire que la méthode ultime, la reine des étapes de sécurité est donc le NFC. Mais en fait, non. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette méthode est relativement jeune dans le monde de l’informatique et que tous les périphériques en sont pas encore tous compatibles avec le NFC. De plus cette méthode ne peut être utilisée qu’en addition d’une autre. Qui va porter son imprimante de 10 kg (déjà faut-il qu’elle soit compatible NFC) au-dessus de son routeur ? Qui dispose du NFC sur son ordinateur ?

Conclusion

Le NFC est donc, pour conclure, une manière simple et généralement sécurisé, de se connecter à son réseau, mais il faudra pour cela, être en mesure de pouvoir choisir la méthode adaptée, suivant les différents cas.

La méthode du bouton physique pour tous les appareils situés à demeure dans votre logement, le NFC pour les smartphones et autres périphériques compatibles de vos amis, et enfin le code PIN pour les appareils qui ne disposent pas du NFC, et si vous êtes situé dans une zone qui ne présente pas trop de risque.

Mis à part les geeks fort préoccupés par la sécurité de leur réseau, le WPS est une alternative intéressante pour tous ceux qui cherchent la simplicité, et la rapidité. Honnêtement, combien de fois avez-vous du chercher ce papier introuvable où vous aviez inscrit la fameuse clé de sécurité ?

Combien de fois avez-vous du complètement retourner la déco du salon, pour pouvoir retourner votre routeur afin de lire la clé ? Peut-être est-il temps de s’intéresser à cette technologie !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.