Les experts en cyber-sécurité abandonnent progressivement la NSA

3

La National Security Agency américaine (NSA) est progressivement en train de perdre des experts en cyber-sécurité chaque année. La faute à de bien meilleures conditions de travail qu’ils peuvent obtenir sur le marché commercial ?

“Je pars pour doubler mon salaire.”

John Yelnosky, le responsable des ressources humaines de la NSA a pris la parole lors d’une table ronde organisée sur la pénurie de professionnels qualifiés dans le domaine de la cyber-sécurité au sein du gouvernement. Selon un récent rapport de Défense One, l’un des défis les plus urgents pour le gouvernement est d’embaucher de talentueux experts en sécurité informatique. Le rapport souligne par ailleurs le processus fédéral d’embauche lourd, l’échelle salariale rigide, et l’absence d’une stratégie gouvernementale pour stimuler la main-d’œuvre en cyber-sécurité.

Cela peut paraître surprenant, puisque la NSA, ainsi que d’autres organisations du renseignement et du ministère de la Défense, se sont vus accorder plus de flexibilité, afin de contourner les obstacles dans le processus d’embauche et d’ajuster les taux de salaire. Le salaire annuel des experts en sécurité informatique atteint parfois $130 000. Mais cela représente un investissement difficilement rentable pour la NSA…

La concurrence du marché de l’emploi privé est vraiment féroce et en particulier pour ces personnes spécialisées, cela représente de gros investissements, et nous sentons très vivement ces pertes“, explique Yelnosky.

Pourtant, ces salaires sont nécessaires afin d’embaucher puisque ces derniers sont aussi important dans l’offre privée. Dur dilemme !

3 Commentaires

  1. […] La National Security Agency américaine (NSA) est progressivement en train de perdre des experts en cyber-sécurité chaque année. La faute à de bien meilleures conditions de travail qu’ils peuvent obtenir sur le marché commercial ?« Je pars pour doubler mon salaire. »John Yelnosky, le responsable des ressources humaines de la NSA a pris la parole lors d’une table ronde organisée sur la pénurie de professionnels qualifiés dans le domaine de la cyber-sécurité au sein du gouvernement. Selon un récent rapport de Défense One, l’un des défis les plus urgents pour le gouvernement est d’embaucher de talentueux experts en sécurité informatique. Le rapport souligne par ailleurs le processus fédéral d’embauche lourd, l’échelle salariale rigide, et l’absence d’une stratégie gouvernementale pour stimuler la main-d’œuvre en cyber-sécurité.  […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.