70% des employés américains pensent que c’est à leur entreprise de se défendre contre les piratages sur le lieu de travail

0

Dashlane a présenté aujourd’hui les résultats de sa nouvelle enquête sur la sécurité au travail. Cette enquête examine le sentiment et les habitudes des employés concernant les pratiques de sécurité sur le lieu de travail, et leur demande qui devrait en assumer la responsabilité.

Tribune – Alors que de nombreuses entreprises continuent de se débattre avec le télétravail, les mesures de sécurité globales protégeant les employés deviennent plus cruciales, d’autant plus que nombre de ces derniers s’appuient sur des appareils et des réseaux personnels pour travailler. L’enquête en ligne, menée par The Harris Poll pour le compte de Dashlane auprès de plus de 1 200 salariés américains, met en lumière comment les employés perçoivent et gèrent la sécurité de l’entreprise, et révèle qu’ils ne prennent pas nécessairement la sécurité de leurs comptes professionnels aussi sérieusement qu’ils le devraient.

De fait, la majorité des salariés américains (70%) pensent que c’est le rôle de leur entreprise de s’assurer que leurs comptes professionnels ne sont pas piratés ou compromis. D’autres constatations s’avèrent troublantes pour les employeurs :

          ● Mauvaises pratiques des employés en matière de mots de passe :

                   ○ 59% des employés américains se préoccupent davantage de la force de leurs mots de passe pour les comptes personnels que pour les comptes professionnels.

                   ○ Plus d’un employé sur cinq (22%) réutilise les mots de passe de ses comptes personnels pour ses comptes professionnels en ligne.

                   ○ Un employé sur cinq (20%) utilise la fonction de réinitialisation de mot de passe à chaque fois qu’il oublie son ou ses identifiants de compte professionnel au lieu de les conserver quelque part.

                  ○ Un quart (25%) seulement utilisent un gestionnaire de mots de passe pour stocker les mots de passe de leurs comptes professionnels.

          ● Que préféreriez-vous ?

                  ○ Même si le monde se lasse de plus en plus des réunions sur Zoom, il semble que ce soit toujours mieux que de devoir se souvenir d’un autre mot de passe. Environ la moitié (52%) des employés américains préféreraient participer à des réunions vidéo pour le travail plutôt que d’avoir à se souvenir d’un autre mot de passe de compte professionnel.

          ● Le fiasco du dark Web :

               ○ Plus des deux tiers des employés américains (72%) déclarent être sûrs que certaines de leurs informations personnelles sont présentes sur le dark Web (par exemple à la suite de fuite de données, de comptes compromis).

 Toute information divulguée en ligne facilite le piratage des entreprises, ce qui peut avoir de graves conséquences pour les entreprises affectées. En 2020, le coût moyen général d’une fuite de données s’élevait à 3,86 millions de dollars ; ce chiffre atteint 8,64 millions de dollars si l’on considère les seuls États-Unis. Cela ne tient pas compte de l’effet dévastateur qu’une faille de sécurité peut avoir sur la perception de la marque, et il faut parfois des années de travail acharné pour s’en remettre. Cependant, la mise en place d’un gestionnaire de mots de passe comme Dashlane peut aider les responsables et les administrateurs informatiques à trouver un équilibre entre des outils de sécurité efficaces et une expérience bien conçue que les employés utiliseront et adopteront réellement.

« Ces nouvelles données prouvent la nécessité pour les entreprises d’aborder avec leurs employés de manière proactive et cohérente les questions, les préoccupations et les bonnes pratiques en matière de sécurité », explique Jay Leaf-Clark, directeur informatique de Dashlane. « Aujourd’hui, l’omniprésence du travail à distance impose que les entreprises adoptent un gestionnaire de mots de passe pour assurer leur sécurité. Dashlane leur fournit ce qu’il y a de meilleur dans le domaine, tout en facilitant l’expérience des administrateurs et des employés. »

D’autres résultats étonnants de l’enquête montrent que les plus jeunes employés aux États-Unis (ceux entre 18 et 34 ans), souvent considérés comme les plus au fait en matière de technologie, sont plus susceptibles d’avoir réinitialisé leur mot de passe cinq fois ou plus au cours des six derniers mois (24%) que ceux âgés de 35 à 44 ans (15%) et de 55 à 64 ans (8%).

65% des employés américains âgés de 18 à 34 ans sont beaucoup moins enclins à considérer que leur « hygiène de sécurité en ligne » (par exemple, des mots de passe forts et uniques, l’utilisation de la double authentification, la méfiance envers les e-mails suspects) pour les comptes professionnels fait une différence pour la sécurité de leur entreprise, à comparer avec les employés des autres classes d’âge :

    ● 78% pour les 35 à 44 ans

    ● 80% pour les 45 à 54 ans

    ● 78% pour les 55 à 64 ans

    ● 70% pour les 65 ans et plus

Les mauvaises pratiques des employés en matière de mots de passe sont un maillon faible répandu dans les organisations, mais il existe une meilleure façon de déployer, de surveiller et de gérer la sécurité globale de l’entreprise. Dashlane offre les fonctionnalités indispensables aux entreprises pour comprendre et améliorer leur sécurité numérique au fil du temps, sans pour autant ralentir leur activité.

Méthodologie

Cette enquête a été réalisée en ligne aux États-Unis par The Harris Poll pour le compte de Dashlane du 14 au 16 octobre 2020 auprès de 2 070 adultes américains âgés de 18 ans et plus (1 226 employés).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.