Les assurances de Sony se défilent

0

Suite au hack du PSN qui avait mis en danger les comptes de 77 millions de ses utilisateurs, Sony avait promis de dédommager toutes les personnes qui auraient subi des fraudes financières suite à l’incident. Malgré cela, certains mécontents maintiennent leurs plaintes.

Sony est donc poursuivi en justice par de nombreuses personnes qui lui demandent des dommages et intérêts. Ce qui inquiète ses assureurs, dont l’un s’est carrément tourné vers un juge. 

En effet, 55 procédures judiciaires sont actuellement en cours à propos de cette affaire aux Etats-Unis, sans compter les enquêtes de la part de plusieurs organisations officielles de régulation (d’état ou fédérales). Sony a fait appel à plusieurs de ses polices d’assurance pour l’aider à indemniser ses consommateurs (et payer les amendes). Parmi celle-ci, il y a celle de Zurich.

Mais Zurich American Insurance s’est portée devant un tribunal à New York pour demander à être officiellement reconnue non-responsable dans cette affaire.

En gros, l’assureur a demandé à la Cour une attestation stipulant qu’il n’a pas à aider Sony pour toute action en justice, présente ou future, en lien avec la brèche de sécurité.

L’assurance affirme que la police qu’elle a mis en place pour Sony ne couvre pas la partie de l’entreprise ayant été touchée par la vulnérabilité ; et donc, qu’elle ne peut pas prendre en charge les dommages qu’elle a causé. Ce sera à la justice de trancher.

 

Source : L’Informaticen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.