Plus de 130 sites saisis par les services secrets US

1

Les autorités américaines ont lancé la plus grande saisie numérique de noms de domaine dans le cadre de leur répression à l’encontre des sites de contrefaçon de marques de luxe et de piratage de films, disques, etc.

Ce spécial « Cyber Monday » avait touché plus de 100 noms de domaine, dont des sites de ventes de faux sacs Vuitton, fausses baskets Puma, . Des adresses qui appartiennent, dorénavant au gouvernement fédéral américain. En 2010, 82 domaines, dont Torrent-Finder, avaient été saisis.

Récemment, UnderNews a parlé du site Film Exclue qui affiche les logos de saisie. Mais la saisie n’a pas été confirmée à ce jour, cela pourrait être un coup de bluff… De plus, le domaine n’est pas dans la liste présente. D’après les services secrets US, la majorité des saisies concernées des sites administrés par des pirates Chinois. Autant dire que les  boutiques ont déjà du ouvrir ailleurs, sous un autre nom. La liste des sites saisis, ci-dessous.

Dans la foulée, une autre action a permis la fermeture de allostreaming.com, alloshowtv.com, alloshare.com et d’allomovies.com, des sites spécialisés dans la diffusion de copies d’oeuvres cinématographiques. Une action lancée par l’Association des producteurs de cinéma (APC), la Fédération nationale des distributeurs de films (FNDF) et le Syndicat de l’édition vidéo numérique (SEVN). A croire que Noël est pour bientôt. Il n’y a jamais eu autant de fermeture et d’arrestations en si peu de temps. AlloStreaming, et ses satelittes, avait été fermé en février dernier après une plainte de la Warner Bros.

Seized

1 COMMENTAIRE

  1. “Dans la foulée, une autre action a permis la fermeture de allostreaming.com, alloshowtv.com, alloshare.com et d’allomovies.com”
    Ils repondent toujours … Et il n ya pas une action en justice pour le 15/12 en fr contre eux et MU etc ? ya melange d info la

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.