Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Sous le nom de code Vault 7 « Dark Matter », WikiLeaks expose comment la CIA a la capacité de pirater n’importe quel appareil Apple sorti d’usine, directement via les firmwares.

Que ce soient les ordinateurs Mac ou bien les iPhones, la CIA serait à même d’en prendre facilement le contrôle par le biais d’infection des firmwares des appareils.

Qui croyait que les appareils Apple n’étaient pas vulnérables ?

WikiLeaks vient de publier une seconde vague de documents émanant de l’agence de renseignements américaine démontrant clairement que la CIA était à même de prendre la main sur n’importe quelle MacBook dès 2012. Le programme était baptisé « Sonic Screwdriver » et permettait à la CIA de pirater les appareils Apple en utilisant un adaptateur Ethernet branché dans le port Thunderbolt de l’ordinateur. Le programme était ensuite stocké dans le firmware au plus profond de la machine, rendant quasiment impossible sa détection et sa suppression pour l’utilisateur (y compris lors d’un formatage). Idem pour les iPhones, que la CIA était vraisemblablement à même de pirater dès 2007.

Bitdefender

Reste à voir, vu la date des documents, si tout cela est encore d’actualité ou non, surtout que Apple a récemment déclaré avoir corrigé chacune des vulnérabilités recensées dans les récentes révélations de WikiLeaks… reste à savoir si la chaîne d’approvisionnement d’Apple est compromise ou non !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 1,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.