Phreaking : Une facture de 80 000 euros pour la mairie de Saint-Malo

1
142

Le phreaking est une pratique consistant à pirater un standard téléphonique afin de le détourner. Cette fois ci, c’est la mairie de Saint-Malo qui en a fait les frais, avec une facture s’élevant à 80 000 euros.

Les faits remontent au printemps dernier, lorsque le standard téléphonique de la mairie de Saint-Malo a été piraté et détournée à des fins malveillantes pendant quatre jours durant. Les auteurs de l’intrusion ont alors passé des coups de fil à l’étranger aux frais de la ville, pour un montant total de 80 000 euros. La mairie a déposé plainte.

Le phreaking est répandu et fait parfois de gros dégâts. Les pirates ont dans ce cas précis pu détourner le standard téléphonique de la mairie afin de passer des appels vers l’Afrique, le Burkina Faso, ou encore l’Amérique Latine (appels re-routés et vendus à des atrifs low-cost). Une enquête sur l’arnaque est en cours, et le prestataire de l’équipement téléphonique va devoir répondre aux questions se posant face à l’insuffisance des systèmes de sécurité du standard ayant permis le piratage.

Actuellement, on ne sait pas encore si les assurances vont pouvoir couvrir les frais.

Les commentaires sont fermés.