Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
HMA Pro VPN

Alors que Disney+, le service de streaming de Disney vient d’être lancé dans quelques pays anglophones, beaucoup y accèdent de partout grâce à l’usage de VPN. Les pirate sont rapidement flairé la bonne affaire et ont mis en vente des milliers de comptes piratés en ligne sur divers sites du darknet.

En quelques jours seulement, Disney+ a gagné plus de 10 millions d’abonnés suite à son lancement aux Etats-Unis, aux Pays-Bas et au Canada. Sauf que quelques un de ces utilisateurs ont déjà été la cible de pirates : ces derniers auraient réussi à changer leur mot de passe via des programmes exploitant des couples d’adresses mail / mot de passe connus via d’autres fuites passées dont les données avaient été publié en ligne par les cybercriminels. Et oui, on rappelle au passage que 59% des internautes utilisent le même identifiant / mot de passe pour tous les sites (étude Lab42) ! Dans d’autres cas, ce sont tout simplement des machines infectées par des malwares (keylogger ou password stealer) qui ont permis aux pirates de s’emparer des identifiants Disney+…

Du coup, ce sont des milliers de comptes Disney+ qui ont déferlés sur les principaux espaces de marchés noirs accessibles sur le darknet, souvent vendus entre 3 et 11 dollar à l’unité, et payables en cryptomonnaie, à côté d’autres comptes tels que Netflix ou Spotify.

Autre phénomène de piratage à prendre ne compte, la copie et la mise à disposition illégale des séries et productions Disney+ qui se retrouvent en téléchargement. Là aussi, c’est typiquement le cas habituel pour les productions exclusives Netflix ou Amazon Prime… Pour rappel, Disney+ débarquera en France en mars 2020.

Comment accéder à Disney+ en France

Vous vous êtes surement posé cette question puisque le déploiement de Disney+ limité à une poignée de pays anglophones est typiquement une situation qui mène directement à l’usage d’un VPN pour contourner le blocage géolocalisé ! Actuellement, avant la date de lancement officielle en France du service, il vous faudra obligatoirement un VPN compatible pour accéder à la plateforme de streaming Disney+.

Notons que ce type de géoblocage est courant concernant les services de SVOD (gestion des droits et de la chronologie des médias obligent). Aujourd’hui, si vous tentez de vous connecter à Disney+ depuis une adresse IP française, l’accès sera impossible. De même, le catalogue américain de Netflix est très différent de son catalogue français, et seul un VPN vous permettra d’accéder à la version US.

Or, il suffit de se connecté à un service VPN et de sélectionner le serveur basé dans le pays où l’on souhaite obtenir une adresse IP débloquée pour contourner ce genre de système. Il suffira juste d’opter pour les gros fournisseurs VPN qui proposent des milliers de serveurs de part le monde. Cela aura en plus un second avantage pour vous : votre niveau de sécurité et de confidentialité en ligne va drastiquement augmenter puisque le chiffrement de bout en bout protégera vos données et que votre navigation ne sera même plus connue par votre FAI.

Attention, les services comme Netflix ou Disney+ tentent de bloquer l’usage des VPN. Il n’y a donc que quelques services VPN qui fonctionnent et arrivent à passer entre les mailles du filet de protection !

Quels VPN pour Disney+ ?

Parmi ceux qui fonctionnent et qui proposent du très haut débit (obligatoire pour le streaming très consommateur de ressources), on retrouve :

  1. NordVPN (abonnement 3 ans à 3.17 €/mois)
  2. CyberGhostVPN (abonnement 3 ans à 2,45 € / mois)
  3. ExpressVPN (abonnement 1 an à 8,32 € / mois)

Bien entendu, tous les 3 font partie des meilleurs VPN du comparatif UnderNews.

 

Note : liens affiliés.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.