DarkNet : Opération policière massive en Italie

0

Les forces de police italiennes ont procédé à une opération d’envergure dans 25 villes afin de faire tomber un immense réseau de cyber-trafiquants agissant dans l’ombre du DarkNet pour vendre armes, drogues et cartes de crédit clonées.

Bilan, 45 perquisitions et 3 arrestations visant des personnes soupçonnées d’être impliquées dans la gestion de Italian Darknet Community (I.d.c.), une énorme plateforme de blackmarket italien. C’est la Servizio centrale operativo (Sco) qui a agit dans cette affaire, comme l’explique ce communiqué officiel. L’opération coup de poing fait suite à une enquête de 16 mois, ayant débutée en 2016.

Un quatrième homme, soupçonné d’être le plus gros blanchisseur de monnaie virtuelle du réseau (le Bitcoin est utilisé), est actuellement en liberté surveillée.

Comme d’habitude sur ce genre de plateforme dédiée au marché noir, la marchandise illégale commercialisée était très variée et comportait notamment des drogues, des armes, des faux documents officiels, de la fausse monnaie, des bases de données piratées ou encore des données bancaires clonées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.