Comment soutenir votre entreprise au Maroc

0

Si vous souhaitez transférer de l’argent d’Allemagne en Europe, vous pouvez généralement le faire sans problème depuis l’introduction de l’espace de paiement européen “Sepa”. Plus de 36 pays européens font aujourd’hui partie de cet “espace unique de paiement en euros”. Entre ces pays, les règles relatives aux paiements transfrontaliers sont normalisées, ce qui facilite les virements.

Toutefois, si vous souhaitez transférer de l’argent au Maroc, un pays situé en dehors de la zone Sepa, le transfert d’argent devient plus compliqué  et plus coûteux.

Comment transférer de l’argent par l’intermédiaire de votre propre banque ?

Vous n’avez pas besoin d’un prestataire spécialisé pour transférer de l’argent au Maroc. Vous pouvez également le faire par l’intermédiaire de votre propre banque. La banque propose des formulaires appropriés pour ces virements, dans lesquels vous devez indiquer, par exemple, qui paie le virement. 

Lorsque vous remplissez l’ordre de transfert, vous devez généralement sélectionner l’une des options suivantes :

  • OUR : Le client qui effectue le transfert paie les frais (du point de vue de la banque : “notre client a facturé”).  En général, il doit payer à l’avance.
  • BEN : Cela signifie “le bénéficiaire paie les coûts”. Le client qui reçoit l’argent paie donc le transférer de l’argent au Maroc. Le montant facturé par sa banque et d’autres banques intermédiaires éventuelles est déduit du montant transféré.
  • SHARE : Le coût du transfert est partagé. À la fin du transfert, l’argent est déduit du montant transféré.

De nombreuses banques utilisent SHARE comme méthode de transfert par défaut, de sorte que le coût est partagé. Toutefois, l’expéditeur peut également choisir un autre type en sélectionnant le type souhaité dans les formulaires de transfert. 

Lors d’un transfert d’argent au Maroc, les frais suivants peuvent également s’avérer importants :

  • Taux de change : La valeur des devises fluctue. Cela peut vous amener à saisir un moment inopportun et à transférer lorsque le taux de change est particulièrement mauvais. De plus, les banques utilisent des taux de change différents. Il peut donc arriver que vous vous en sortiez moins cher avec une banque qu’une autre.
  • Frais de change : Les banques prélèvent souvent des frais pour le change d’argent ou pour l’achat et la vente de devises étrangères, c’est-à-dire d’argent dans une autre devise que l’euro. Si vous transférez de l’argent directement en euros, ces frais ne s’appliquent pas. Toutefois, dans ce cas, la banque réceptrice peut exiger des frais.
  • Frais de transfert : Les banques peuvent vous facturer des frais pour les transferts d’argent, tout comme certaines banques le font pour les transferts dans la zone Sepa.
  • Frais Swift : Les banques peuvent également facturer des frais dits Swift lors de transferts d’argent. La coopérative belge Swift entretient le réseau de télécommunications Swiftnet. Des milliers de banques traitent les transactions via ce réseau.

 

Note : article publi-rédactionnel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.