Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Streaming et téléchargement illégal : la ministre de la Culture Françoise Nyssen souhaite mettre en place une liste noire nationale des sites pirates.

Le gouvernement vient d’annoncer son intention de durcir la lutte contre le streaming et le téléchargement illégal, qui entraîne chaque année en France un manque à gagner de 1,3 milliard d’euros. En effet, la ministre de la Culture Françoise Nyssen envisage la création d’une liste noire pour lutter plus efficacement contre le piratage de films sur Internet. Cette liste serait établie par Hadopi et permettrait de bloquer l’accès aux sites qui y figurent. Cela fait suite à une réclamation du secteur du cinéma et de la télévision (TF1, Canal+ et M6).

C’est la Hadopi (Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet) qui sera chargé de la réalisation de cette liste noire, qui sera réactualisée en permanence. La liste entre dans le cadre de la loi sur l’audiovisuel, qui vise à permettre aux moteurs de recherche de bloquer plus facilement ces sites qui proposent illégalement du contenu audiovisuel. « Une liste noire permettra d’aller plus vite et facilitera les démarches pour les ayants droit », explique-t-on au ministère de la Culture, rapporte Les Echos. 

Cela va révolutionner totalement les mesures de blocages et leur processus : adieu les longs procès qui aboutissaient trop tardivement au blocage du nom de domaine. Cette fois, les fournisseurs d’accès à Internet (FAI), les moteurs de recherche et les annonceurs pourraient bloquer l’accès aux sites inclus dans la liste noire en direct, et celle-ci serait bien entendu régulièrement mise à jour.

La ministre de la Culture justifie se nouveau dispositif car « l’essentiel de notre arsenal porte sur le téléchargement pair à pair aujourd’hui, alors que le piratage se fait dans 80 % des cas en streaming ou en téléchargement direct ».

PIA VPN

Ce n’est pas faux, étant donné que Hadopi ne traite que les cas liés au P2P…

Par contre, le blocage se fera toujours au niveau des FAI et via des DNS menteurs. Du coup, il sera toujours aussi facile de contourner les blocages des sites de la future liste en modifiant simplement ses serveurs DNS par des DNS alternatifs libres, ou bien en optant pour l’usage d’un VPN pour télécharger ! Dur dur la chasse aux pirates du Web !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , ,

Recherches en relation :

  • warez 2018

Vos réactions
  1. evolutio

    La censure avance presque au même rythme que le « progrès sociale »
    coïncidence ? …

    el famoso progrès ! la chance !
    il est loin le temps ou internet était fais par les internautes …





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.