Windows Vista SP1 : le support s’arrête, les attaques s’envolent

2

L’arrêt du support de Vista SP1  survenu en fin de l’année dernière est responsable d’un pic d’attaques réussies sur l’OS, indique le rapport annuel de Microsoft sur la sécurité.

La semaine dernière, Microsoft a déclaré que l’augmentation des défaillances dans Windows Vista pouvait être attribuée à l’abandon des mises à jour du système d’exploitation. Le rapport annuel sur les menaces publié par l’éditeur montre en effet que, dans la seconde moitié de 2011, Vista SP1 a été infecté par des logiciels malveillants à un taux 17% supérieur à Windows XP SP3, dernière mise à jour de l’ancien système d’exploitation datant de 2011.

Ceci va donc à l’encontre de la tendance habituelle, qui montre que les dernières versions de Windows sont plus sûres, et donc exploitées à un taux moindre que pour d’anciens OS comme XP. Certaines versions de Windows 7, par exemple, se targuent d’avoir un taux d’infection inférieur de moitié par rapport à XP.

Tim Rains, directeur du groupe Trustworthy Computing chez Microsoft, a attribué la hausse des attaques réussies sur Vista SP1 au retrait du support de sécurité. « Cela signifie que les systèmes sous Vista SP1 ne reçoivent plus automatiquement les mises à jour de sécurité, ce qui explique pourquoi il y a eu une augmentation soudaine et marquée du taux de malwares sur cette plate-forme», a-t-il déclaré dans un billet de blog.

La firme de Redmond a cessé de fournir des correctifs pour Vista SP1 en juillet 2011. Durant  la  majeure partie de cette période, les utilisateurs de Vista SP1 n’ont pas reçu de  correctifs pour les failles, y compris celles qui ont ensuite été exploitées par des hackers. Vista SP2 continuera pour sa part à être patché jusqu’à la  mi-avril 2017.

 

Un théorie différente existe aussi, découvrez-la sur Réseaux-Télécoms.

2 Commentaires

Répondre à Alerte Windows Vista SP1 : le support s’arrête, les attaques s’envolent « L'info "Autrement" cftc hus Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.