Coronavirus : le nouvel appât des cybercriminels

1

Les équipes de Kaspersky ont découvert des fichiers malveillants en lien avec le coronavirus – un virus infectieux qui fait depuis plusieurs jours la Une des médias dans le monde entier de par sa rapide capacité de propagation.

Communiqué – Les fichiers malveillants découverts étaient présents sous plusieurs formats (pdf, mp4 et docx), et mentionnaient dans leur nom « coronavirus ». Le nom des fichiers indique dans certains cas que le contenu donnerait des instructions pour se protéger du virus, informerait sur les derniers cas découverts et les zones touchées en temps réel ou même indiquerait les procédures à suivre pour la détection du virus, ce qui n’a encore jamais été dévoilé. En réalité, ces fichiers contiennent un grand nombre de menaces, des chevaux de Trois comme des vers informatiques, capables de détruire, bloquer, modifier ou copier des données, et aussi d’interférer avec les opérations en cours, sur les ordinateurs ainsi que les réseaux. 

« Le coronavirus est actuellement un thème majeur dans les médias, et, comme souvent dans ce cadre, il est utilisé comme appât par les cybercriminels. Jusqu’ici nous avons identifié 10 différents fichiers, mais leur nombre pourrait grandir à mesure que la nouvelle prend de plus en plus d’ampleur médiatiquement. Puisque les personnes s‘inquiètent pour leur santé, ils sont davantage enclins à faire des recherches à ce sujet, ce qui pourrait amener un accroissement du nombre de malwares cachés dans de faux documents liés au coronavirus. », commente Anton Ivanov, analyste spécialisé dans les malwares chez Kaspersky.

Les outils Kaspersky ont détecté des fichiers malveillants liés au “coronavirus” portant ces noms :

  • Worm.VBS.Dinihou.r
  • Worm.Python.Agent.c
  • UDS:DangerousObject.Multi.Generic
  • Trojan.WinLNK.Agent.gg
  • Trojan.WinLNK.Agent.ew
  • HEUR:Trojan.WinLNK.Agent.gen
  • HEUR:Trojan.PDF.Badur.b

Pour éviter d’être vous aussi victime de programmes malveillants, Kaspersky vous recommande de procéder à ces gestes pour vous protéger :

  • Évitez les liens suspects vous promettant un contenu exclusif. Référez-vous à des sources officielles pour obtenir des informations dignes de confiance et légitimes.
  • Faites attention à l’extension du fichier téléchargé. Documents et fichiers vidéo ne doivent pas être au format.exe ou .lnk.
  • Utilisez une solution de sécurité fiable qui permet une protection complète sur un large panel de menaces.

1 COMMENTAIRE

Répondre à Le coronavirus au service de la cybercriminalité – Digital Area | Actualités IT Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.