L’Europe met en place une procédure d’information en cas de piratage

1

On peut dire que cette réglementation a pris son temps pour arriver… Mais c’est désormais chose faite. L’Europe met en place une procédure d’information en cas de piratage, ce qui représente un bon début pour la sécurité des données numériques.

A compter du 25 août 2013, le règlement européen n° 611/2013 met en place une procédure d’information en cas de piratage de données d’un opérateur de services de télécommunications ou d’un fournisseur de services Internet permettant à un tiers d’accéder à des données à caractère personnel (nom, prénom, adresse postale, mail, coordonnées bancaires, etc).

Cependant, la commission considère qu’une évaluation de la nécessité d’informer ou non les client est à faire en amont. Un choix, en fonction du type de données ayant fait l’objet d’une violation de sécurité. En résumé, toute fuite de données n’est pas importante à leurs yeux… Mais n’est-il pas normal et légitime que les internautes victime d’un piratage puissent savoir si leurs identités, adresses, téléphones, mails, mots de passe, données bancaires, informations médicales, … sont dans les mains d’une tierce personne malintentionnée ?

Le règlement n° 611/2013 de la Commission européenne du 24 juin 2013 est accessible via le journal officiel de l’Union européenne.

1 COMMENTAIRE

Répondre à Samu Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.