Piratage de Sony – La Corée du Nord hors de cause, IP thaïlandaise remontée

1

La Corée du Nord a démenti toute implication dans le piratage qui a lourdement touché Sony. Le pays est presque hors de cause. Par contre, un nouvel élément apparaît : une adresse IP thaïlandaise d’un hôtel de luxe d’où se serait déroulé le piratage.

Alors que le FBI n’en démord pas et le fait savoir au cours d’une conférence sur la sécurité informatique ayant eu lieu à Washington, la Corée du Nord a indiqué ne pas être impliquée, mais n’a pas non plus condamné les auteurs du piratage de Sony Pictures survenu fin novembre. Elle a plutôt salué leur action.

De plus, le piratage s’est suivi durant ces derniers jours de menaces envoyées par les pirates aux salariés de Sony et à leur famille. Phénomène qui inquiète. Le PDG de Sony s’est exprimé à ce sujet et s’excuse pour les tords fait à son personnel.

Alors que l’enquête sur le piratage informatique d’une ampleur inédite subi par Sony Pictures est encore à ses débuts, Bloomberg rapporte que le piratage a été perpétré depuis le réseau WiFi de l’hôtel St Regis de Bangkok, en Thaïlande. L’établissement 5 étoiles annonce sur son site internet un accès Wifi disponible dans les chambres ainsi que « dans les espaces publics« , ce qui ne permet pas de savoir si les pirates ont réellement séjourné dans ce palace ou s’ils ne font fait que s’y rendre provisoirement (voir piraté l’ordinateur d’un client ou de l’hôtel pour s’en servir comme passerelle).

La connexion litigieuse d’où a été activé le malware qui a pompé et détruit les données de Sony Pictures aurait été utilisée le 2 décembre vers minuit. Bloomberg cite une source proche de l’enquête qui indique qu’une autre adresse IP rattachée à une université de Thaïlande aurait également été utilisée pour contrôler le malware. 

 

Source : Numerama

1 COMMENTAIRE

Répondre à Piratage de Sony – La Corée du Nor... Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.