Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Vous voyagez à l’étranger pour des raisons touristiques ou pour affaires ? Voici pourquoi vous devez opter pour une carte bancaire prépayée pour vos dépense à l’étranger.

Voici un article présentant tous les cas auxquels vous pourrez faire face lors d’un voyage à l’étranger, comparant chaque solution de paiement possible. Lisez attentivement !

1- Risques de perte ou de vol : Est-il prudent de prendre ce moyen de paiement dans sa poche ?

Espèces : Bien évidemment, prendre des espèces sur soi est la solution la plus simple mais aussi la plus risquée. Pour un voyage complet, la somme peut être importante et encombrante, et totalement à la merci d’un vol à tout moment.

Traveller chèques : Les travellers chèques sont moins encombrant que le cash. Cependant, ils peuvent être perdus et se volent tout aussi facilement puisqu’il en faut quand même une certaine quantité pour couvrir l’ensemble des dépenses. 

Carte Visa Classique : La carte de paiement internationale est le moyen de paiement le moins risque et le plus maniable. Mais pas le moins cher et risques de blocage de la part de l’établissement bancaire l’ayant émis.

Carte prépayée Veritas : Pratique comme toutes les cartes bancaires. Valable dans le monde entier chez 36 millions de commerçants (réseau Mastercard), les distributeurs de billets pour les retraits d’espèces et accepté par les agents de change pour l’achat de devise locale.

2- Garantie en cas de perte ou de vol : Suis je couvert ? A quelle hauteur ? Dois-je prendre une assurance supplémentaire ?

Espèces : Aucune garantie telle qu’elle soit ne couvre le cash.

Traveller chèques : Les traveller chèques sont 100% garantis et remboursés en cas de perte ou de vol. Cependant, le délai de remboursement est variable, et les conditions pour
obtenir ce remboursement sont loin d’être modernes. En premier lieu, il faut faire une déclaration de perte ou de vol de vos chèques voyages à la police. Par ailleurs, contactez votre agence émettrice, qui vous aidera dans votre démarche. Ensuite il vous faudra vous rendre dans un établissement bancaire ou financier, correspondant de la banque où vous vous êtes procuré vos chèques de voyage. On vous demandera alors de présenter :

  • Vos papiers d’identité.
  • Votre preuve d’achat (lieu, date).
  • Le numéro de chaque traveller chèque perdu ou volé (d’où l’importance de les noter soigneusement dès l’acquisition).
  • Attestation de votre déclaration à la police.

Suite à cela, vous pourrez récupérer de nouveaux chèques de voyage dans une banque affiliée à votre agence, ou vous faire rembourser à votre retour. Autrement dit, vos vacances risquent bien d’être foutues 🙂

Carte Visa Classique : Par défaut,vous n’êtes pas couvert. La cotisation assurance perte/vol coûte en moyenne 26,5 euros par an. Mieux vaut y penser avant de partir, en même temps que notifier les dates du voyage à son conseiller afin que la CB ne soit pas bloquée par mesure de protection lors d’un usage à l’étranger. Le plus souvent, la franchise de 150 € laissée à votre charge dans le cadre du remboursement des débits frauduleux par votre agence bancaire vous sera remboursée.

En cas de vol d’espèces par agression ou par ruse dans les 48h suivant le retrait dans un distributeur de toutes banques, vous êtes remboursé dans la limite de 800 € par année glissante. La réédition du code secret coûte 9€, la réémission de la carte bancaire avant échéance 25€, et l’envoi de carte a domicile 6€.

Carte prépayée Veritas : Carte de paiement haut de gamme, pas besoin de souscrire à une assurance supplémentaire, la CB vous couvre par défaut en cas d’utilisation frauduleuse, et ce, sans limite (avec une franchise de 150€). Le gros plus étant bien entendu le bouton de blocage/déblocage de la carte disponible en ligne 24/24 et 7/7 : pas besoin d’attendre de parler à un conseiller et donc très utile lorsque :

  • l’on a perdu sa carte et qu’on la retrouve au fond de sa poche (une
    opposition à une CB classique provoque l’obligation d’attendre une carte
    de remplacement, celle ayant été mise en opposition étant définitivement
    condamnée sur l’ensemble du réseau bancaire)
  • l’on se trouve dans une zone a risque (pickpockets, foule..)

3- Frais de paiement : Suis-je facturé lorsque je réalise un paiement ? En zone euro ? Hors zone euro ?

Espèces : Aucun frais de paiement (car aucun service utilisé), mais parfois en cas de retrait à un distributeur non affilié à votre banque. De plus, le cash est toujours accepté ,même par les petits commerçants qui ne disposent pas de machine a carte (mais attention toutefois aux limites de paiement en cash en vigueur et aux potentielles difficultés causées par l’usage de « gros billets »). De plus, surveillez les taux de change qui grimpent très vite !

Traveller chèques : Une fois le traveller chèque converti en monnaie locale, il n’y a évidemment plus de frais a payer. La banque émettrice vous prendra en revanche une commission de 1 ou 2% à l’achat des chèques. La banque ou hôtel qui vous les échangera prendra aussi une commission, à taux variable…

Si vous n’utilisez pas la totalité de la valeur convertie en devise locale, il faudra
reconvertir cet argent (si toutefois cela est possible) après votre retour et régler de nouveau des taux de change. 

L’utilisation de traveller chèque coûte donc au minimum 2% du montant.

Carte Visa Classique : Aucun frais pour la zone euro. Hors zone euro, 2.90% du montant + 0,90€ en moyenne.

Carte prépayée Veritas : Aucun frais pour la zone euro. / Hors zone euro, 0,70€.

4- Frais lors d’un retrait : Suis-je facturé lorsque je retire de l’argent au distributeur local ? En zone euro ? Hors zone euro ?

Espèces : Aucun frais. Pas besoin de retirer. Pratique s’il n’y a pas de distributeurs aux
alentours.

Traveller chèques : Idem.

Carte Visa Classique : Gratuit si vous retirez dans un distributeur du réseau. Près de 52 000 distributeurs automatiques dans plus de 50 pays offrant ce service avec votre carte. En zone euro, 3 retraits gratuits (en moyenne selon les banques) puis 1€ par retrait, sur le réseau de distributeurs partenaires. Hors zone euro : 2.90% + 3€ (en moyenne selon les banques).

Carte prépayée Veritas : 2.50€ en zone euro quelque soit le distributeur. 1.99% partout ailleurs.

5- Frais de change de l’euro en devise locale : Lors d’un paiement ou d’un retrait hors zone euro, quel est le taux de change applique et la commission prélevée ?

Espèces : Impossible à connaitre a l’avance, donc vous partez à l’aventure. Le Guide du routard rajoute à ce sujet :

  • À votre retour en France, n’oubliez pas que certaines monnaies n’ont pas cours à l’étranger. Vous ne pourrez donc pas changer ces billets contre de l’argent français.
  • Attention, les taux de change ne sont pas les mêmes selon les banques, les
    commissions prélevées sur chaque opération de vente ou d’achat de chèques de
    voyage non plus. Certaines succursales, particulièrement là où il n’y a pas de
    concurrence (aéroports, villes frontières), délestent carrément les touristes qui
    n’ont pas la possibilité d’aller ailleurs en leur faisant payer le prix fort.

Traveller chèques : Idem que les espèces.

Carte Visa Classique : Frais de change de 1.60% en moyenne lors d’un paiement. Frais de change 1.60% min 5€ en moyenne lors d’un retrait.

Carte prépayée Veritas : Frais de 1.99% du montant lors q’un paiement ou d’un retrait.

6- Plafond de retrait : Combien puis-je retirer par jour ? Par semaine ? Par mois ? Dois-je demander une dérogation si le plafond est trop bas ?

Espèces : Aucune limite sur place, mais il faut passer à votre banque avant de partir pour retirer une somme suffisante en cas de séjour prolongé.

Traveller chèques : Idem.

Carte Visa Classique : 500€/7 jours en moyenne, plafond relevable selon les banques, le contrat client en cours et la situation personnelle du client.

Carte prépayée Veritas : 500€/jour et 15 000/mois.

7- Plafond de paiement : Combien puis-je dépenser par jour ? Par semaine ? Par mois ? Dois-je demander une dérogation si le plafond est trop bas ?

Espèces : Aucun plafond bien sur, mais aucun crédit non plus au cas où vous êtes a court (pas de découvert possible).

Traveller chèques : Idem.

Carte Visa Classique : En zone euro, avec une CB Visa Classic, vous étés limités à 3 retraits gratuits par mois, et 1 euros supplémentaire par retrait au-delà (en moyenne selon les banques). Hors zone euro, comptez 2.90% du montant +3€ de commission par retrait (en moyenne selon les banques). Par défaut, la limite de paiement est de 2 500€/mois (plafond relevable selon les banques, le contrat client en cours et la situation personnelle du client).

Carte prépayée Veritas : Aucune limite de dépenses.

8- Facilité d’utilisation : Mon argent est-il immédiatement disponible ? N’importe ou ? En somme, quelle est la liquidité de ce moyen de paiement ?

Espèces : La solution parfaite.

Traveller chèques : Une fois que le chèque voyage est converti cash local, il est totalement liquide. Cependant,  le chèque de voyage offre beaucoup moins de souplesse que la carte bancaire pour retirer de l’argent, car il suppose de se présenter au guichet d’une
banque – ou dans un commerce acceptant de le changer – aux heures d’ouverture.

Carte Visa Classique : La CB vous suit partout et peut servir de moyen de paiement dans la majorité des destinations, sauf exceptions des régions reculées non équipées pour.

Carte prépayée Veritas : Idem, 100% disponible.

9- Risque en cas de contrôle des changes : Si le pays que je visite pratique le contrôle des change, quel est le risque pour que je sois contraint de dépenser tout mon argent avant de passer la frontière ?

Espèces : 100% de risque. Certains pays peuvent vous contraindre à dépenser tout votre
cash avant de passer la frontière. Autant dire que cela coupe court a votre
excursion, et vous laisse sur une expérience peut plaisante.

Traveller chèques : Les traveller chèques peuvent être saisis en cas de contrôle des change. Auquel cas, vous perdez tout votre solde restant.

Carte Visa Classique : Certains pays peuvent vous contraindre à dépenser l’ensemble du montant disponible sur votre compte avant de passer la frontière.

Carte prépayée Veritas : Aucun risque, seul le titulaire de la carte peut connaitre le solde de la carte. Certains voyageurs enregistrent dans leur téléphone un code-coupon Neosurf, avec lequel ils rechargent leur carte rechargeable Veritas une fois la frontière franchie.

Neosurf Canada pour vos achats en ligne en toute sécurité

CyberGhost VPN Promo

Moins connue que ses concurrents Paysafecard et Ukash, Neosurf Canada est tout de même une référence sur le marché et vous permet de sécuriser vos transactions en ligne sans divulguer vos informations personnelles. Si vous n’avez encore jamais entendu parler de Neosurf, vous pouvez découvrir ce moyen de paiement et ses avantages : https://www.parieraucanada.ca/neosurf.html. Acceptée dans plus de 50 pays, même Amazon prend en charge Neosurf pour les commandes. Bien pratique pour payer en ligne en toute sécurité sans utiliser sa véritable CB… et ainsi, éviter tout risque de piratage.

La carte Neosurf est proposée dans plus de 150 000 points de vente et peut s’acheter en espèce pour la valeur souhaitée en crédit de recharge. La société distributrice (Delta) ne prend aucune commission lors des paiements, mais lors de la recharge.

 

Note : article publi-rédactionnel en collaboration avec Veritas Mastercard. Contient des liens affiliés.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 2,50 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , ,

Recherches en relation :

  • carte veritas assurance habitation
  • veritas limite de paiement

Vos réactions
  1. felix

    La carte veritas est refusé chez beaucoup de commerce ds le monde. Ex : impossibilité de louer une voiture en islande, achat de carburant impossible en islande et en Espagne. Pour finir, pas moyen de récupèrer son argent sur son compte, pas de réponse à mes mails pour fermer mon compte. Seuls mes achats surle net ont fonctionné. ZERO.

    • UnderNews UnderNews

      Bonjour,
      Ce n’est pas normal. Il s’agit d’une mastercard et elle fonctionne partout dans le monde où les CB sont acceptées (encore heureux d’ailleurs !). Si vous n’avez pas pu louer de voiture, c’est que votre plafond était dépassé : pas étonnant car le loueur peut faire une empreinte de 2 500€ en une seule fois. Ce soucis peut donc vous arriver avec votre CB de banque traditionnelle si vous n’avez pas prévu le coup avant avec votre banquier…

      Le carburant utilise le même principe : empreinte de 100€ environ en moyenne. Le service client est disponible via tchat et assez réactif normalement.

      Je pense que l’on peut résumer vos soucis à une même cause : dépassement du plafond d’empreinte autorisé. Rien de grave.





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.