Publié par UnderNews Actu

Voila la question qu’il faut se poser, aujourd’hui, le jour de l’ouverture du nouveau service de Kim Dotcom, Mega, qui remplace le défunt MegaUpload. Y a t-il des risques pour les utilisateurs de l’hébergeur de fichiers ? Va t-il perdurer ? Est-ce une mascarade ? Les rumeurs et questions vont bon train, pas sûr que les uploaders puissent dormir sur leurs deux oreilles…

 Tout le monde se rappelle la fermeture brutale de MegaUpload et l’arrestation spectaculaire de son fondateur Kim Schmitz alias Kim Dotcom… On a tous gardé ne tête que ce dernier est encore en liberté conditionnelle et qu’il vient d’enfreindre celle-ci en mettant en ligne son nouveau service d’hébergement de fichiers Mega. Avec la mort du service, ce sont des pétaoctets de données qui ont disparus subitement et nombreuses sont les personnes impactées par cela (particuliers & entreprises).

kim-dotcom-mega

Tout le monde se souvient du véritable flop concernant le nom de domaine gabonais me.ga, stoppé net par les autorités du pays 24 heures après sa mise en ligne…. Nombreux sont ceux qui pense que le projet est mort-né. Que ce n’est qu’un énorme coup de bluff envers les autorités américaines. On retrouve le côté mégalomane de Kim Schmitz dans sa vidéo « Mr. President » diffusée via YouTube :


Avec 50Go de stockage gratuit, les uploaders spécialisés dans les films, jeux vidéos et musiques vont très vite atteindre cette limite et se retrouver à devoir payer de la place supplémentaire en passant en Premium et donc payer.

De plus, l’obligation de diffuser des clés de déchiffrement avec les fichiers ne va t-il pas freiner l’utilisation du service ? Impossible de rechercher un fichier via un moteur de recherche, puisqu’il sera inutilisable au final sans le précieux sésame permettant de déchiffrer le RSA 2048 bits…

Le site officiel a longuement égrené un compte à rebours précis à la seconde près durant plusieurs semaines avant l’ouverture. Kim quand à lui, a lâché peu à peu des images via Tweeter, des sortes de teasers afin d’alimenter le buzz en plus de ses moqueries et provocations quotidiennes envers les autorités américaines et le président Obama.

HMA Pro VPN

mega-promise-deliver

De même pour son site personnel kim.com qui rassemble toutes les opérations menées par son fondateur à l’encontre des ayants droits. Des slogans tels que « The war for the Internet has begun« , « Hollywood is in control of politics » ou encore « The government is killing innovation » sont largement utilisés un peu partout.

 Dans un monde parfait, Mega s’annonce comme un paradis. Mais il ne faut pas oublier que le nouveau concept adopté par son fondateur a des inconvénients pour l’utilisateur final, et donc pour l’uploader de fichiers soumis au copyright !

En effet, les données des utilisateurs sont maintenant chiffrées en un clic automatiquement, ce qui fait qu’ils sont les seuls à connaître la clé d’accès à leurs fichiers et par conséquent les seuls responsables de potentiels actes illégaux. C’est une manière de déresponsabiliser les dirigeants du site tout en rendant « Mega inattaquable« . Vous y avez pensé à ça ?

A noter que la plupart des utilisateurs de Mega devront partager leur clé avec le plus d’internautes possible et ils la posteront par conséquent sur des forums, des blogs, et autres plateforme d’échange. Le chiffrement des fichiers hébergés sur Mega posera de nombreux problèmes aux lois anti-piratage du monde entier, comme la Hadopi en France. Avec cette technique, la détection des infractions deviendra impossible, mis à part déployer des systèmes d’interception des communications dignes des pires dictatures tout en s’équipant de calculateurs capables de casser des milliers de clés de chiffrement chaque jour…

Et c’est sans compter les multiples arnaques qui fleurissent en surfant sur le buzz de la relève de MegaUpload. Fausses pages Facebook, piratage et revente de comptes « Premium », etc.

Les conditions d’utilisation du service mentionnent ainsi que l’échange de contenus soumis au droit d’auteur est formellement interdit, et qu’un compte utilisateur pourra être suspendu en cas d’infractions répétées au copyright. Mega dispense d’ailleurs les informations nécessaires aux ayant-droits qui souhaiteraient voir supprimé un contenu, ainsi que de nombreux avertissements destinés à l’utilisateur final. En façade, Kim Dotcom s’est donc racheté une conduite… posture qui jure quelque peu avec les propos tenus par l’intéressé sur les réseaux sociaux, où il clame à qui veut l’entendre que Mega sera l’arme absolue pour faire la nique aux gouvernements, majors du disque et autres studios de cinéma.

Depuis des mois, le « pape de Megaupload » a montré qu’il excellait dans l’art de la communication et de la fumisterie. Il est par exemple parvenu à faire croire à la majorité des internautes que, s’il avait été arrêté et que son site avait été fermé, c’était à cause activités illégales des utilisateurs. Il n’était en rien responsable, il ne faisait qu’offrir un espace de stockage et n’avait pas le droit de mettre son nez dans le contenu des usagers de son site. Or, bien sûr, si c’était réellement le cas, le site aurait été à l’abri grâce au Digital Copyright Millenium Act (DCMA).

Tout ça pour quoi au final ? Le début d’une nouvelle ère numérique ? Mega ne va certainement pas changer la façon dont les contenus numériques sont distribués et financés sur internet. Y a de quoi rester sceptique… Mais après tout, c’est à chacun de se faire sa propre idée ! N’hésitez pas à réagir et à partager votre avis sur le nouveau service de Kim Dotcom ci-dessous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
  • MySpace
  • Yahoo Buzz
  • Technorati
  • Netvibes
  • Delicious
  • Digg
  • Windows Live
  • LinkedIn
  • E-Mail

Recherches en relation :

  • utiliser mega
  • Mega uploders
  • risques pour les uploaders
  • sites de warez sur mega

Classé dans : Warez & P2P

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, note : 2, 83 sur 5)
Loading...Loading...

Mots clés : , , , ,


Vos réactions
  1. R.M

    moi je dit merci pour l article , surtout pour des néophyte comme moi , sa permet de mettre nos méninges en route et penser autrement.

  2. Gron

    Très instructif néanmoins tu dis au début que kim dotcom est en liberté conditionnelle en faisant le parallèle avec la fermeture de megaupload et après tu dis que le site est juridiquement inattaquable ça fait un peu contradiction… en plus je ne suis pas sur que Kim dotcom ai « enfreint » sa liberté conditionnelle de plus même si lui-même fait l’objet d’une extradition je ne suis pas sur que le site sera fermé pour autant

  3. pepsone

    pour rechercher des fichiers : http://searchonmega.com/

  4. vincent

    Mais t’as fini de raconter ta vie !? Laisse les choses se faire et arrêt de nous souler avec toutes tes conneries !

    • UnderNews UnderNews

      Bien de venir pourrir les coms looser ? Bref, un autre article complet intéressant est dispo chez Bluetouff : http://bluetouff.com/2013/01/19/le-mega-retour-de-kim-dot-com/

    • Saturnin

      @ Vincent : quelle idée de venir lire des articles intéressants sur ce site dans le seul but de faire monter ta tension artérielle et nous baver sur les rouleaux avec des coms aussi intéressant que la prose de Sefyu ?
      Faut rester sur des vrais sites d’informations comme le figaro, mon pauvre ami…

Ils parlent du sujet :

  1. Généralités | Pearltrees

    […] Mega : Les uploaders doivent-ils vraiment utiliser ce service ? […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.