Publié par UnderNews Actu

Vous connaissez peut être le tracker torrent The Pirate Island qui s’est auto-proclamé comme la « relève de Play The Net » ? He ben son avenir semble compromis suite à un piratage d’envergure. Analyse du hack.

Hier, des membres du tracker ont reçu un mail déclarant la fin du site suite à un piratage. Aujourd’hui, le site est down et affiche un message de maintenance. Le staff du tracker n’a pas tardé à réagir et à confirmer l’intrusion. Mais quelle ironie sachant que le site s’était auto-proclamé comme la « relève de Play The Net » (PTN, ndlr) quelques temps auparavant ! Dans le monde du P2P (comme du Warez d’ailleurs), on reconnait souvent les bons sites ayant de l’avenir en analysant leur communication et leur discrétion. The Pirate Island a clairement enfreint cette règle d’or et en a subit les conséquences…

En cherchant sur Google le site, on tombe sur des articles et autres blogs annonçant le tracker comme le remplaçant du célèbre site BitTorrent francophone Play The Net. Aucun lien ici, car cela ne mérite aucunement une citation étant donné le gros fake que cette affirmation représente. En ce moment, beaucup de sites sortent de nul part et veulent passer pour des grands et des références. Or, cela n’est pas le cas la plupart du temps. Pourquoi cela ? Au jour d’aujourd’hui, il est très facile d’installer un tracker torrent avec un simple CMS tel que TorrentTrader, Gazelle, ZenTracker ou encore Xbit : il suffit juste de le dé-zipper, de se rendre sur le site officiel pour avoir de l’aide sur la configuration puis de l’héberger et de venir en parler un peu partout.

Bref, vous l’aurez compris, c’est à la portée de tous. Mais quid de la qualité, valeur ajoutée ou de la sécurité ? La réponse est simple : inexistante. La personne lambda qui va se lancer dans l’aventure n’aura aucun bagage technique afin de garantir le fonctionnement, la sécurité et la pérennité du site.

Mais revenons au cas de The Pirate Island. Ce tracker est justement dans le cas cité précédemment. Tous ceux qui crieront au scandale seront dans le faux ou des simple trolls. La veine tentative de maquillage du CMS utilisé en enlevant le copyright original et en remplaçant le tout par le système nommé « Asterix » soit disant amélioré et fait maison. Le plus drôle la dedans ? Le CMS utilisé est bien Torrent Trader, connu pour être bourré de failles de sécurité, et rafistolé de partout. Bien la mentalité… Mais cela n’a pas pu les protéger !

En effet, après avoir fait leur publicité un peu partout, et en se déclarant comme un poids lourd du domaine, le site a bien entendu attiré l’attention des pirates. Résultat des courses, le tracker a été allègrement piraté, et la base de données a été en partie effacée (on parle de plus de 7000 fichiers torrents supprimés). La communication sur leur compte Twitter est hilarante et démontre la totale impuissance du staff. On y apprend même qu’il n’y avait aucune sauvegarde régulière !

Bref, encore du buzz autour d’un site qui n’en vaut absolument pas la peine, qui ne tient pas la route et qui, au final, ne sert à rien. Des personnes ayant un minimum de jugeote n’utiliseraient pas le même CMS qui a mené des trackers tels que SnowTigers, Guiks ou encore Reload Paradise à leur perte…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
  • MySpace
  • Yahoo Buzz
  • Technorati
  • Netvibes
  • Delicious
  • Digg
  • Windows Live
  • LinkedIn
  • E-Mail

Recherches en relation :

  • the pirate island
  • pirate island
  • thepirateisland
  • yhs-elex_myv9
  • the pirat island

Classé dans : Warez & P2P

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (20 votes, note : 2,45 sur 5)
Loading ... Loading ...

Mots clés : , , , , ,

ARTICLE PRECEDENT

ARTICLE SUIVANT


Vos réactions
  1. destailleurs

    je suis deja membre mais a la suite d’un probleme de pc j’ai perdue la page d’acceuille

Ils parlent du sujet :

  1. […] Vous pensez peut être avoir tout entendu sur le sujet ci-dessus ? ET bien non, UnderNews vous réserve une petite surprise en exclusivité, dont personne n’a parlé dans les média actuellement mais qui s’avère être une information capitale pour tous les membres présent sur le tracker : la base de données complète du site The Pirate Island à été leakée et est disponible en téléchargement libre depuis un serveur de l’hébergeur Canadien Rapidenet Canada, sur l’IP 68.168.123.50, via box55.rapidenet.ca d’après le WHOIS. Le lien de téléchargement a été posté aujourd’hui-même sur UnderNews dans un ancien article relatif à TPi. […]

  2. [...] Le tracker The Pirate Island piraté, la « relève de Play The Net &raq… From http://www.undernews.fr – Today, 10:01 PM Vous connaissez peut être le tracker torrent The Pirate Island qui s'est auto-proclamé comme la "relève de Play The Net" ? He ben son avenir semble compromis suite à un piratage d'envergure. Analyse du hack. [...]


Connexion via :




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.