Publié par UnderNews Actu

Le scam en ligne fait rage et les victimes d’arnaques sont très nombreuses, la plupart provenant d’escrocs spécialisés basés en Afrique. Les autorités américaines viennent d’arrêter un nigérien accusé d’avoir utilisé le phishing pour dérober 600 000 dollars. Il risque 30 ans de prison.

Amechi-Colvis-AmuegbunamAmechi Colvis Amuegbunam est un nigérien de 28 ans qui vient de Lagos. Ayant obtenu un visa d’étudiant aux Etats-Unis il y a quelques mois et a aussi extorqué près de 600 000 dollars à 17 grandes entreprises principalement situées du Texas. Ce cyber-escroc utilise la technique bien connue de l’arnaque à la nigériane, tout en y incorporant une légère variation : il se faisait passer pour un cadre de l’entreprise visé.

Des faux mails étaient rédigés par l’arnaqueur (la plupart semblaient tout à fait légitimes) puis envoyés à des employés précis des sociétés victimes dans le but de leur demander de réaliser des virements bancaires. Pour que la demande passe mieux, il prenait l’identité d’un cadre dirigeant de la société, technique désormais souvent utilisée un peu partout dans le monde et reconnue pour avoir portée ses fruits à de nombreuses reprises, et occasionné d’immenses pertes financières à certains groupes…

Le FBI a commencé à s’intéressé au personnage début 2013 suite à deux cas d’entreprises flouées ($200 000 de pertes accumulées), et une enquête a été ouverte en parallèle. Une alerte sur cette technique a même été publiée par le bureau fédéral dans la foulée, en estimant qu’elle a touché près de 7 000 entreprises pour une fraude estimée à 740 millions de dollars.

Il faut savoir que ces arnaqueurs travaillent dans un groupe spécialisé, ayant des ramifications internationales en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe. Le FBI a pu arrêter Amechi Colvis Amuegbunam grâce à une plainte déposée par l’entreprise Luminant Corp. Un employé de l’entreprise, autorisé à faire des virements bancaires, avait reçu un mail frauduleux provenant d’un prétendu cadre de l’entreprise, et exploitant un nom de domaine semblable à celui de la société : lumniant.com. L’employé avait alors viré près de 98 000 dollars à un compte bancaire en dehors des Etats-Unis avant de s’apercevoir de la supercherie.

Amechi Colvis Amuegbunam est actuellement détenu à Dallas et il risque une amende d’un million de dollars et 30 ans de prison.

ExpressVPN

 

Source : Dallas News

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , ,

Recherches en relation :

  • arnaqueurs arrêter
  • lanaceur nigérien
  • le fbi vien arreter a lagos
  • Les arnaqueurs arreter au Nigéria en 2016

Vos réactions
  1. MadMax_7

    Bonjour,
    c’est un nigérian, i.e. originaire du Nigeria (pays pétrolier anglophone) … et non un nigérien originaire du Niger (pays sahélien francophone).
    A+

Ils parlent du sujet :

  1. Phishing – Un arnaqueur nigérien a...

    […] Le scam en ligne fait rage et les victimes d'arnaques sont très nombreuses, la plupart provenant d'escrocs spécialisés basés en Afrique. Les autorités américaines viennent d'arrêter un nigérien accusé d'avoir utilisé le phishing pour dérober 600 000 dollars. Il risque 30 ans de prison.  […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.