Publié par UnderNews Actu

Une étude Sophos sur l’utilisation du chiffrement en entreprise montre que 44% des sociétés en font usage, surtout pour protéger leur propriété intellectuelle. 

PIA VPN

Le chiffrement des données est bien un outil de plus en plus utilisé dans le monde professionnel. Selon une étude de Sophos*, 54% des entreprises américaines y ont recours ; et pour le reste du monde, le chiffre est de 44%. 

Le but de l’usage ? Il s’agit surtout de protéger les données et la propriété intellectuelle que les entreprises y ont recours, puis la protection de la vie privée des employés arrive en second point. Cependant, 45% des sociétés qui chiffrent déclarent ne pas tout chiffrer, il pourrait donc y avoir des lacunes…

sophos1

29% des appareils mobiles sont chiffrés

Malgré la démocratisation des appareils mobiles dans les entreprises, force est de constater que le chiffrement n’a pas suivi aussi rapidement, tendance qui va surement s’améliorer vu que les acteurs majeurs et leurs OS (iOS et Android notamment) mettent un point d’honneur à déployer le chiffrement natif pour tous. D’après l’étude de Sophos, seuls 29% des tablettes et des smartphones seraient chiffrés. Ce chiffre est beaucoup plus élevé avec les serveurs (70%), les PC (66%), les PC portables (60%) et les Mac (43%). 

Pourquoi tant d’entreprises n’ont pas recours au chiffrement ? Soit par manque de budget (37%) soit par problématiques de performance (31%) soit par méconnaissance (28%) !

Notons tout de même une énorme frilosité par rapport au cloud : 84% des entreprises se sentent perplexes face à la sécurité de leurs données dans le nuage et seules 39% des entreprises interrogées pensent à chiffrer toutes leurs données stockées sur des services cloud (Dropbox, Google Drive, OneDrive, etc.) et 47% en chiffrent une partie seulement. Ces chiffres sont à mettre en regard avec une autre étude de la Cloud Security Alliance, qui annonce quant à elle que 64,9% des responsables IT font autant ou davantage confiance au Cloud qu’aux solutions sur site. 

*L’étude a été menée sur 1700 décisionnaires IT dans 6 pays : Etats-Unis, Australie, Canada, Inde, Japon et Malaisie. 

 

Sources : L’informaticien, Sophos

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.