Publié par UnderNews Actu

Vol d’identité, fraude bancaire, malware… Quel que soit le moyen par lequel vous êtes victime de cyber-criminalité sur Internet, l’important est de réagir, et vite. Les laboratoires Bitdefender vous donnent quelques conseils à suivre pour résoudre la situation.

Premièrement, déconnectez d’Internet l’appareil infecté, mais ne l’éteignez pas. Certains malwares sont conçus pour se déclencher au redémarrage de l’ordinateur, il devient alors impossible d’isoler l’échantillon de malware et mettre à jour son processus d’attaque.

Deuxième conseil : N’utilisez pas l’appareil infecté pour suivre la méthode de désinfection et/ou réparation des dégâts. Utilisez un nouvel appareil pour :

  • Changer les mots de passe et identifiants de tous vos comptes ;
  • Contacter votre banque afin d’anticiper une utilisation malveillante de vos coordonnées bancaires,  et suspendez  les transactions en cours afin d’éviter qu’elles aient des conséquences ;
  • S’il y a un risque  prenez les  mesures nécessaires pour prévenir l’administration d’un usage potentiellement frauduleux de votre numéro de sécurité sociale ;
  • Si des données  à caractère professionnel  sont en jeu, que ce soient des documents confidentiels  stockés  en ligne ou en local sur l’appareil concerné, ou  encore  s’il s’agit d’identifiants et mots de passe, informez le département informatique sans tarder et laissez-leur l’appareil infecté pour qu’ils puissent procéder à des analyses. Pour les employés pratiquant le BYOD, redoublez de vigilance lorsque vous  accédez à des comptes  de l’entreprise  ou  des données professionnelles ;
  • Pour les développeurs – révoquez les certificats avec lesquels vous avez signé vos applications et vérifiez que vos logiciels en téléchargement sur votre site Web n’ont pas été infectés et qu’ils ne risquent donc pas d’être dangereux pour vos utilisateurs qui vont les télécharger ;
  • Pour les utilisateurs qui n’ont pas de données importantes sur leur appareil – lancez une analyse anti-malwares et supprimez-les ;
  • Si vous vous rendez compte que l’arnaque est liée à une application mobile,  contactez Google pour leur faire part de l’application malveillante.
PIA VPN

Prenez quelques minutes pour signaler un contenu  illicite (escroquerie, spam, etc.) auprès d’une organisation  en ligne, comme le site officiel du gouvernement français par exemple. S’il s’agit d’une tentative de phishing, pensez à avertir  l’entreprise  dont l’identité  a été usurpée afin de bloquer les tentatives de fraude pouvant toucher ses utilisateurs. De plus en plus d’entreprises mettent en place une page dédiée au signalement d’un tel contenu.

Astuces pour réduire les risques

Respecter des mesures simples de sécurité sur Internet permet de limiter les risques au maximum, comme : utiliser des mots de passe différents pour vos comptes, changer régulièrement ces mots de passe et ne pas accéder à vos comptes depuis un appareil dont la sécurité ne vous semble pas digne de confiance.

Restez vigilant sur la publication de vos informations : les commentaires, photos, géolocalisation et autres informations postées sur les différents réseaux sociaux, associées à des conversations permettent aux pirates informatiques de reconstituer une bonne partie de la vie d’un utilisateur. Les escrocs peuvent en effet se servir de toutes ces informations – que vous fournissez de votre plein gré – contre vous, cela fait partie de ce que l’on appelle le social engineering.

De même, dans le cadre de l’entreprise, les employés doivent apprendre à reconnaître des e-mails frauduleux et ne pas cliquer sur des liens qui ne sont pas sûrs, afin de ne pas compromettre la sécurité au sein de leur entreprise. Cela inclut également le fait ne pas ouvrir de pièces jointes d’un expéditeur inconnu.

Enfin, mettez à jour vos logiciels et plugins (Flash, Java, Acrobat Reader, etc.) lorsque des mises à jour sont disponibles. Ne remettez pas les mises à jour perpétuellement au lendemain, quelquefois la simple visite d’un site Web de votre part permet l’exploitation d’une faille présente dans un de vos logiciels non à jour.

Pour vérifier que vous n’êtes pas infecté par un malware, vous pouvez utiliser des solutions de sécurité complètes ou des outils gratuits pour un diagnostic comme 60-Second Virus Scanner proposé par Bitdefender ou encore le Quick Scan disponible sur UnderNews.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
  • MySpace
  • Yahoo Buzz
  • Technorati
  • Netvibes
  • Delicious
  • Digg
  • Windows Live
  • LinkedIn
  • E-Mail

Recherches en relation :

  • comment réagir face à une arnaque
  • comment reagire sur une arnaque
  • Comment faire face a une arnaque sur internet
  • réagir face à une arnaque sur interent
  • que faire face a une arnaque sur internet

Classé dans : Réseau & Sécurité

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...Loading...

Mots clés : , , , , , , , ,

ARTICLE PRECEDENT

ARTICLE SUIVANT


Vos réactions
  1. 1Sebastien1

    Un bon article, il faut se rendre compte que les gens ont tendance à faire bien trop confiance à des gens avec lesquels ils n’ont pas de contact direct, il y a de bons moyens pour avoir une idée de la légitimité d’un site internet, je ne vais pas tout lister ici mais voici un lien qui peut être utile:
    http://www.clubic.com/article-139956-1-fiabilite-boutique-ligne-e-commerce.html#ixzz2Vulukuyc
    ou encore :
    http://www.commentcamarche.net/forum/affich-21371669-comment-savoir-si-c-est-un-faux-site#newanswer





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.