Publié par UnderNews Actu

Après les récents attentats ayant frappés la Belgique, le gouvernement semble de nouveau s’empresser de s’en prendre aux communications chiffrées, sans aucune preuve pour étayer ses dires. Bernard Cazeneuve s’est illustré en proclamant : “Ceux qui nous frappent utilisent le Darknet”.

A l’identique des attentats de Paris, voila que les socialistes s’empressent de s’emparer du double attenta en Belgique afin de l’exploiter au mieux pour attaquer les libertés individuelles… Qui est surpris après les lois ayant été passées en force récemment sous couvert du tout sécuritaire ?

PIA VPN

Lors d’une récente séance de questions au gouvernement, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a en effet affirmé que les terroristes utilisaient « le Darknet » et « des messages chiffrés » pour organiser leurs actes barbares et lâches et se fournir en armes lourdes, mais sans avancer la moindre preuve de cela. Il accuse donc directement Internet et la protection de la vie privée des citoyens, sans même prendre la peine d’amener des éléments concrets. Par exemple, on se souvient bien que de simples téléphones portables jetables et des SMS en clairs ont été utilisés lors des attentats de Paris !

«  Ceux qui nous frappent utilisent le DarkNet, utilisent des messages chiffrés pour accéder à des armes », a affirmé Bernard Cazeneuve.

Bien entendu, cette affirmation n’est pas étayée et serait même contraire au contenu d’un rapport de 55 pages produit par le ministère de l’Intérieur lui-même, quelques semaines après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, relayé cette semaine par le New York Times. Selon le quotidien américain, le rapport indique que les enquêteurs n’ont trouvé trace d’aucune utilisation de messageries chiffrées, les organisateurs des attentats ayant plutôt adopter une méthode plus traditionnelle à base de téléphones jetables.

De plus, l’affirmation prétendant que le Darknet serait utilisé pour se procurer des armes reste peu crédible. Quid de la livraison ? Ne suffit-il pas d’avoir quelques bon contacts pour se procurer facilement des armes de guerre qui ont circulé dans toute l’Europe et stockées dans plusieurs quartiers ? Et c’est sans compter que la Belgique est aussi une place de marché bien connue pour des armes de guerre vendues sous le manteau. D’ailleurs, on sait maintenant que le fusil composite AKM d’Ayoub El Khazzani, le tireur du Thalys, et le fusil-mitrailleur Vz 58 d’Amedy Coulibaly venaient de Belgique. S’ajoute à cela que la presse belge affirme que « la kalachnikov et le lance-roquettes utilisés par les frères Kouachi ont été achetés par Coulibaly aux alentours de la gare du Midi, à Bruxelles, pour moins de 5 000 euros ».

Voila qui porte un sérieux coup à la déclaration extrême et bien facile de notre ministre de l’Intérieur… Même si l’usage de Tor à des fins illicites n’est plus à prouver, c’est faire un énorme raccourcis que d’impliquer le chiffrement et le Darknet directement avec les récentes attaques terroristes.

 

Article original : Numerama

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , ,

Recherches en relation :

  • cazeneuve portable jetable
  • DARK NET UNDERNEWS

Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.